JO 2024 : 58% des Parisiens en faveur des Jeux, 72% pour un référendum

Alors que les Conseils d’arrondissements de la capitale se sont majoritairement prononcés en faveur d’une candidature olympique pour les Jeux de 2024, les Parisiens semblent eux-aussi favorable à une telle entreprise, bien que plus réticents qu’il y a deux mois.

Ainsi, 58% des habitants de Paris se déclarent favorables à l’organisation des Jeux dans leur ville, selon une enquête IFOP pour le « Journal du Dimanche ».

Paris 2024 - tribune Anne Hidalgo

Ce chiffre montre indéniablement un intérêt pour un nouveau projet olympique, après les échecs successifs de Paris 2008 et Paris 2012, mais dévoile toutefois un recul par rapport au sondage réalisé en février dernier, deux jours avant la présentation officielle de l’étude d’opportunité.

Rien de bien étonnant à cela, puisqu’à mesure que la candidature approchera, les clivages se feront sans nul doute plus nombreux. D’ores et déjà, en marge des votes d’arrondissements, une association de riverains du quartier du Marais (3e arrondissement) s’est constituée pour dénoncer la « chimère » que représente à leurs yeux, l’organisation des JO 2024.

Quoiqu’il en soit, favorables ou non à la candidature, les Parisiens sont largement favorables – 72% – à la tenue d’un référendum dans la capitale afin de pouvoir s’exprimer sur le projet.

Une idée écartée récemment par le Conseil de Paris mais qui pourrait bien renaître dans les prochains mois, à l’instar de Hambourg (Allemagne) ou Boston (États-Unis), deux des trois villes officiellement dans la course aux anneaux olympiques.

Illustration : Intervention de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de la remise de l’étude d’opportunité, le 12 février 2015 (Crédits – Page officielle Facebook)

4 pensées

  1. Ce résultat n’est pas mirobolant, mais c’est une bonne base pour aller chercher davantage d’appuis. Je crois qu’il s’avère essentiel que le mouvement sportif soit très visible dès l’annonce de la candidature. Et les politiques devront rester humbles et en retrait.

    J'aime

      1. Des réunions publiques devraient être organisées en lieu et place d’un référendum et un site thématique – sur le modèle de celui développé pour le budget participatif de la Ville de Paris – devraient être instaurés.

        La question du référendum est en tous cas une réelle problématique pour les villes intéressées par les JO. Hambourg s’y est engagée, de même que Boston (à contre-coeur néanmoins pour cette dernière). Rome en revanche n’a pour l’heure pas fait mention d’un tel projet.

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.