JO 2024 : Le JDD fait le bilan de la première année de mandature d’Anne Hidalgo à la tête de Paris

Dans son édition du jour, « Le Journal du Dimanche » revient sur la première année d’Anne Hidalgo aux commandes de la capitale française et évoque notamment les « zones de tension » qui sont apparues depuis mars 2014 au sein du Conseil de Paris.

Outre l’échec du projet d’aménagement de la Tour Triangle dans le XVe arrondissement, le journal aborde la question de la candidature olympique pour les Jeux d’été de 2024 et la concurrence supposée avec le dossier pour l’Exposition Universelle de 2025.

« Anne Hidalgo a changé d’avis dernièrement, au grand dam des Verts et des mélenchonistes ».

Il faut dire que durant la campagne des élections municipales, Anne Hidalgo n’avait pas souhaité inscrire l’idée de candidature olympique au sein de son programme et ce, en dépit d’une intervention médiatique favorable à une association avec les départements limitrophes dès le mois de mars 2013.

Anne Hidalgo - 1 an

Un temps partisane de la candidature à l’Exposition Universelle de 2025, la Première Magistrate a donc revu son jugement sur les JO, en particulier à la suite de la réforme Agenda 2020 adoptée par le Comité International Olympique (CIO) en décembre 2014, ainsi qu’après la présentation de l’étude d’opportunité d’une candidature par Bernard Lapasset, Président du Comité Français du Sport International (CFSI), le 12 février dernier.

Toutefois, afin de ne pas fermer la porte à l’Expo, Anne Hidalgo a bien pris soin de rappeler au cours des dernières semaines, que ce projet est porté par l’État alors que la candidature olympique relève du domaine de la Municipalité.

Un propos également rappelé et argumenté par Bernard Lapasset dans une récente interview pour « L’Équipe ».

« La France a besoin de grands projets.

J’ai toujours dit que l’on était capable de mener les deux et personne ne m’a contredit. Regardez la Chine avec les JO de Pékin en 2008 et l’Exposition Universelle de Shanghai en 2010 ou encore l’Espagne avec les JO de Barcelone et l’Expo Universelle de Séville 1992.

Je prépare actuellement la Coupe du Monde de rugby en 2019 au Japon. Cela n’a pas empêché le pays de candidater et d’avoir les JO de 2020″.

La Maire de Paris prépare en tous cas les prochaines semaines – qui s’annoncent décisives – et soumettra le projet de candidature aux élus du Conseil de Paris, le 13 avril 2015. Avant cela, les Conseils d’arrondissements se prononceront les 30 et 31 mars.

Illustration : Crédits – JDD / LCHAM / SIPA
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.