Le CIO met à disposition les locaux du Musée Olympique à l’occasion des négociations sur le nucléaire iranien

Vendredi 20 mars, la première série des négociations relatives au nucléaire iranien s’est achevée à Lausanne (Suisse). La deuxième série devrait débuter en milieu de semaine en présence des différentes parties prenantes.

Comme pour la semaine écoulée, le Comité International Olympique (CIO) a accepté de mettre à nouveau à disposition des locaux du Musée Olympique pour servir de centre de presse durant les discussions entre la République Islamique d’Iran, les États-Unis et l’Union Européenne.

Musée Olympique - Lausanne

Le Président du CIO, Thomas Bach, a justifié cette initiative par le fait que l’institution olympique constitue une « organisation non gouvernementale qui s’engage à promouvoir la paix, le développement et la compréhension mutuelle.

Nous avons également la capacité de le faire grâce à notre statut d’observateur auprès des Nations Unies.

Afin de pouvoir accomplir notre mission, nous devons être parfaitement neutres sur le plan politique mais nous ne sommes pas apolitiques pour autant.

Le Mouvement olympique cherchera toujours à jeter des ponts et ne cherchera jamais à ériger des barrières ».

Illustration : Façade du Musée Olympique (Crédits – CIO)

Laisser un commentaire