PyeongChang 2018 : La Commission de Coordination salue des progrès mais maintient la pression sur les organisateurs

La Commission de Coordination du Comité International Olympique (CIO) pour les Jeux d’hiver de 2018 a achevé sa quatrième visite d’inspection en Corée du Sud.

Pour la première fois organisée à Gangneung, cette visite a permis aux membres de la Commission de constater des progrès sensibles mais a aussi permis de mettre l’accent sur certaines actions prioritaires à mener d’ici l’ouverture des épreuves-tests, début 2016.

PyeongChang 2018 - Gunilla Lindberg et Cho Yang-ho

Selon la Présidente de la Commission, Gunilla Lindberg, « le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques de PyeongChang 2018 (POCOG), présidé par Cho Yang-ho, et ses partenaires ont fait un grand pas en avant cette semaine s’agissant des préparatifs des Jeux.

Nous avons en effet pu constater d’importants progrès dans le développement des sites, l’association du POCOG avec un partenaire essentiel et une première réunion réussie du groupe de travail pour l’intégration, avec toutes les parties prenantes travaillant main dans la main dans l’intérêt des Jeux de 2018.

Nous sommes satisfaits de ces progrès, notamment en termes de construction, mais cet élan positif doit se poursuivre afin de permettre au POCOG et à la République de Corée de concrétiser leur vision et de tenir leurs promesses ».

Les organisateurs devront ainsi se concentrer sur la mise en place du Comité d’Organisation des épreuves-tests, mais aussi sur l’achèvement des différents sites prévus pour accueillir l’événement et la redéfinition des budgets.

Le POCOG doit de fait se réorganiser afin d’orienter ses travaux autour de la partie opérationnelle des JO et ce, à trois ans de l’ouverture de l’événement à PyeongChang.

Comme l’a précisé le Président du Comité d’Organisation, Cho Yang-ho, « PyeongChang 2018 entre dans une période charnière. Sur la base des observations qui nous ont été adressées cette semaine, nous allons prendre des mesures énergiques et redoubler d’efforts afin de mettre désormais l’accent sur la partie opérationnelle.

En œuvrant telle une équipe, nous serons en mesure d’organiser des Jeux d’hiver réussis ».

D’ici-là, le CIO aura l’occasion de revenir à plusieurs reprises sur les chantiers des sites Sud-Coréens. Il sera d’ailleurs de retour sur place dès le mois de juillet 2015.

Illustration : La Présidente de la Commission de Coordination du CIO, Gunilla Lindberg et le Président du POCOG, Cho Yang-ho (Crédits – PyeongChang 2018)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.