JO 2024 : Denis Masseglia : « Tout faire pour qu’il n’y ait pas de financement public »

En janvier 2015, la France pourrait prendre la décision de se lancer à nouveau dans la course olympique pour les Jeux d’été et ce, après l’échec mémorable de Paris 2012.

Si un tel projet venait à être officialisé, il devrait toutefois répondre à plusieurs exigences, que ce soit au niveau des infrastructures, de l’aménagement du territoire, du soutien populaire, mais encore du financement de la candidature et du concept olympique.

Denis Masseglia - CNOSF

Sur ce point, Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) s’est récemment montré rassurant. Invité de l’émission « Les Grandes Gueules du Sport », ce dernier a ainsi rappelé :

« Au niveau du coût des Jeux, il y a trois facteurs. Celui du fonctionnement des Jeux, celui des équipements sportifs et le facteur des infrastructures.

On n’est pas dans la situation de Sotchi avec la nécessité de construire un TGV, une ligne autoroutière entre une station en bord de mer et une station en altitude et on n’a pas non plus à construire un aéroport.

Toutes les infrastructures prévues dans le cadre de Paris et du Grand Paris doivent simplement être alignées en synergie avec un projet olympique. Ensuite, il reste deux ou trois équipements sportifs à bâtir.

Pour ce qui est des frais de fonctionnement, le CIO a prévu de donner quasiment 2 milliards de dollars (1,6 milliard d’euros) en 2024. Et on a dit qu’on allait tout faire pour qu’il n’y ait pas de financement public ».

Illustration : Crédits – CNOSF

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.