JO 2022 : La Chine ouvre une intense saison hivernale

Ambitieuse sur la scène internationale, la Chine a donné le départ à une saison hivernale qui sera marquée par plusieurs événements sportifs et culturels.

La candidature olympique de Pékin à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2022 aura bien sûr une place majeure dans la mise en place de ces différentes manifestations.

L’objectif est clair : faire de la saison hivernale 2014-2015, une démonstration de force avant la venue des membres de la Commission d’évaluation du Comité Internationale Olympique (CIO) et surtout avant l’élection de la Ville Hôte des JO 2022, le 31 juillet 2015 à Kuala Lumpur (Malaisie).

Comme l’a d’ailleurs précisé Zhao Yinggang, Directeur du Département des Sports du Comité de Candidature de Pékin 2022, « le développement des sports d’hiver en Chine et la promotion de la pratique sportive est un point clé de la candidature ».

Sports d'hiver - Chine

Parmi les activités qui seront instaurées durant la saison hivernale chinoise, « Three Entrances » est un programme visant à promouvoir les sports d’hiver dans les écoles, les entreprises et les espaces publics comme les parcs et jardins. Ce programme devrait séduire un public qui a déjà participer et contribuer au succès des JO d’été de Pékin 2008.

« Six Events » est un autre programme qui vise à encourager les plus jeunes à assister à six événements sportifs majeurs qui seront organisés cette année en Chine : Air & Style, Coupe du Monde de ski freestyle, Championnat du Monde de curling féminin, Grand Prix de patinage artistique, Championnats du Monde de patinage artistique et Coupe du Monde de patinage sur piste courte.

Outre ces événements, les autorités ont lancé le Festival International de ski, le 06 décembre dernier. Ce dernier proposera des activités à Chongli et Zhangjiakou, deux villes qui sont aujourd’hui associées au projet olympique de la capitale chinoise.

D’autres manifestations sont également programmées dès janvier 2015 : initiation à la pratique du curling ou du hockey-sur-glace, Saison de neige et de glace pour les jeunes au Stade National de Pékin, Carnaval d’hiver de l’Université de Pékin…

Les multiples manifestations organisées sont autant d’arguments à destination des Fédérations Internationales (FI) et des entreprises spécialisées. Les autorités sportives et politiques misent en effet sur ces événements et plus encore sur la candidature olympique pour assurer le développement des sites sportifs au Nord, au Sud et à l’Ouest de la Chine et ce, à destination d’au moins 300 millions de personnes.

Un public important et un marché nouveau.

Un élément qui devrait donc séduire les membres du CIO soucieux de garantir la pérennité des JO d’hiver, notamment à l’heure où les cités européennes se montrent frileuses à l’idée d’accueillir l’événement mondial.

Illustration : Crédits – Pékin 2022

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.