JO 2024 : « L’Italie est candidate à l’organisation des Jeux »

L’annonce ne faisait plus aucun doute depuis déjà plusieurs semaines. Dès la mi-novembre, « Sport & Société » évoquait d’ailleurs une officialisation pour le 15 décembre. C’est désormais effectif : l’Italie sera candidate à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 2024.

Signe que l’Italie retrouve une ambition sportive majeure, l’annonce a été réalisée par le Président du Conseil – équivalent du Premier Ministre -, Matteo Renzi, lors d’une cérémonie organisée au siège du Comité Olympique Italien (CONI).

« J’annonce que l’Italie présente sa candidature avec Rome au centre du projet, et autour de la capitale, toutes les villes : Florence, Naples, la Sardaigne…

L’Italie réunit toutes les conditions pour se mettre en jeu, sans laisser nos problèmes nous empêcher de rêver. Bien trop souvent, l’Italie semble résignée.

On peut perdre, mais ce qui inacceptable, c’est de ne pas essayer de gagner ».

Avec cette déclaration, Matteo Renzi relance donc le rêve olympique d’un pays qui a manqué de peu l’organisation des JO 2004 – attribués à Athènes – et qui s’était ensuite retiré prématurément de la course olympique pour 2020, faute d’avoir obtenu le soutien gouvernemental.

CONI - Rome 2024

Succédant à Matteo Renzi sur la scène du CONI, le Président de l’institution olympique, Giovanni Malago – ci-dessus -, s’est montré enthousiaste et heureux par la soutien affiché par le Président du Conseil.

« La candidature sera remplie d’émotion, de fierté mais aussi de difficultés. Nous avons la possibilité de présenter au monde un nouveau visage de l’Italie.

Nous serons à l’avant-garde techniquement ainsi qu’au niveau des dépenses engendrées par l’événement.

Imaginez ce que nous pouvons réaliser avec une palette qui nous permettra de rendre la candidature crédible et gagnante, car même si nous respectons la devise de Pierre de Coubertin, nous ne faisons pas cette demande pour participer mais pour gagner, en misant sur Rome mais aussi un cercle autour de Florence, Naples et la Sardaigne.

Nous ferons tout pour que ce projet soit présent jusqu’à la désignation de la Ville Hôte en 2017.

Il peut arriver de ne pas gagner, de ne pas le faire, de se laisser aller. Mais dès lors que nous le faisons, c’est que nous avons jugé qu’il s’agissait du bon moment ».

En dévoilant la candidature de Rome, l’Italie est le premier pays à se positionner – avec une ville – pour l’échéance olympique de 2024. Les États-Unis pourraient lui emboiter le pas dès demain, lors de l’ultime réunion du Comité Olympique (USOC) avec les représentants des quatre cités en lice.

L’Allemagne choisira ensuite sa ville – Hambourg ou Berlin – le 21 mars prochain. Entre temps, la France devrait se déclarer dans le courant du mois de janvier 2015.

Illustration : Crédits – CONI

24 pensées

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.