Mondiaux d’athlétisme 2019 : La revanche de Doha

Candidate à l’organisation des Championnats du Monde d’athlétisme 2017, la ville de Doha (Qatar) s’était finalement inclinée face à Londres (Royaume-Uni), cette dernière bénéficiant sans doute de son statut de Ville Olympique et de l’aménagement d’un stade flambant neuf au cœur d’un quartier entièrement repensé et reconfiguré.

Malgré cet échec, Doha s’est rapidement tournée vers l’échéance suivante, à savoir les Mondiaux 2019. Sa persévérance a donc payé puisqu’elle a été désignée Ville Hôte ce mardi après-midi.

Cette victoire, logique au regard de la concurrence et des propositions, symbolise une nouvelle fois la poussée du Qatar et la volonté de ce petit État de s’affirmer en tant que grande nation du sport, au travers de l’organisation des plus grands événements sportifs de la planète.

Doha 2019

Les États-Unis pouvaient légitimement prétendre à organiser les premiers Mondiaux d’athlétisme de leur Histoire mais le projet porté par la ville d’Eugène (Oregon) est apparue comme une candidature de figuration, en dépit de la présence du médaillé olympique Marocain Icham El Guerrouj parmi la délégation officielle.

Les États-Unis auraient pu miser sur une cité plus développée et surtout ayant une image à l’échelle internationale bien plus grande. Ils ont finalement choisi une ville de taille moyenne ne disposant pas des infrastructures adéquates pour organiser la compétition internationale.

De son côté, l’Espagne s’est présentée dans la course avec l’expérimentée ville de Barcelone. Hôte des Jeux Olympiques d’été 1992 et de nombreux Championnats du Monde depuis, la capitale de la Catalogne n’a toutefois pas su vendre son projet.

Ce dernier s’est en effet fixé sur les qualités techniques offertes par la ville ainsi que sur son expérience et ce, sans innovation majeure. En outre, la présentation effectuée ce jour n’a pas été des plus convaincantes, entre un anglais à la prononciation hasardeuse – à l’image de la Maire de Madrid, Ana Botella, en septembre 2013 – et un concept excessivement tourné vers l’identité régionale de Barcelone. Quel avantage tiré des propos du Maire de la ville, Xavier Trias, lorsque celui-ci insiste, en Français et en Anglais, sur le statut de « capitale de la Catalogne » ?

Doha 2019 - marathon

A l’inverse, Doha a réussi à se présenter devant les membres de la Fédération Internationale (IAAF) avec un concept reposant sur le Khalifa International Stadium et des Mondiaux 2019 – organisés courant octobre – basés sur l’innovation, à la fois technologique et organisationnelle.

Ainsi, la finale du 100 mètres, l’épreuve-reine de l’athlétisme, se déroulera sur la piste du stade mais sera aussi diffusée en simultanée sur un immense écran géant de 100 mètres de long. Une prouesse technique qui promet d’ores et déjà des émotions fortes pour les spectateurs présents sur place.

Autre innovation, l’organisation du marathon en nocturne. De fait, Doha 2019 a rappelé lors de sa présentation officielle, sa volonté de mettre en œuvre l’épreuve d’endurance sur le front de mer et ce, grâce à un dispositif de plus de 170 tours d’éclairage. Le spectacle offert aux spectateurs et aux téléspectateurs du monde entier – avec la contribution de BeINSPORT – promet là-aussi des images historiques.

Les Championnats du Monde 2019 seront par ailleurs largement diffusés sur les réseaux sociaux, les organisateurs souhaitant en faire un événement à la pointe des nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Avec pour maîtres-mots, « innovation, développement et imagination », Doha 2019 a peut-être choisi ce matin son slogan mais elle a surtout inscrit les Mondiaux d’athlétisme dans une nouvelle dimension et un nouveau monde. Celui de la modernité. Celui d’un pays aux ambitions démesurées.

6 pensées

  1. Pour répondre à la question de la Catalogne et de la pertinence de son positionnement très « régional » pour son identité, j’ai quelques éléments de réponses :

    Avant tout, c’est justement cette stratégie identitaire qu’avait déjà le comité d’organisation des JO de 1992. Alors candidate, après une absence espagnole durant fort longtemps (en l’occurrence, Barcelone fut candidate en 1936 face à Berlin, puis Madrid en 1972, dont le gros lot fut remporté par Munich), la capitale catalane a immédiatement affirmé sa différence culturelle dans ses campagne publicitaire : ainsi, on pouvait trouver une première publicité (dans la presse internationale) disant place un point géographique Barcelone sur un visuel vide avec en légende « Dans quel pays placez-vous cette ville ? ». A cela, un second visuel publicitaire répondait « En Catalogne, évidemment ! » et faisant ressortir le région catalane en rouge, sur une carte montrant tous les pays voisins en jaune (y compris l’Espagne !).

    De même, du fait de la Constitution espagnole, les 2 langues (Castillan & Catalan) étaient utilisées lors de ces Olympiades (en plus du français et de l’anglais).

    Ce qu’il faut comprendre, c’est que la communauté autonome de Catalogne s’est construite depuis des décennies grâce à la Generalitat de Catalunya, et qu’elle soutien tous les efforts sportifs de la région. Et comme Barcelone se réfère sans le moindre doute davantage au président de sa région qu’au gouvernement centralisé basé à Madrid, il est normal en Catalogne de présenté tout projet de la région comme avant tout catalane, en ne citant que très peu l’Espagne (cette stratégie avait même été utilisé pour la candidature de Tarragone pour les Jeux Méditerranéens prévus en 2017 – un choix de positionnement qui a été payant ! )

    Enfin, plus politiquement parlant encore, c’est également une façon pour le peuple catalan d’être encore plus fier de sa région et de ses choix, ce qui aura pour conséquence d’attirer la sympathie et un fort soutien des habitants pour les candidatures, ce qui jouera sur les sondages, et donc finalement sur la réussite des campagnes de communication !

    Voilà pour ce qui est de ce (grand) point sur la question identitaire (je m’enflamme quand on me parle de ma région d’origine 😉 ). Après, cela n’a pas forcement d’impact sur la candidature et son résultat à mon sens. En revanche, une présentation « fouillis » en anglais (assez typique espagnole, je le reconnais, j’ai des exemples familiaux assez catastrophiques 😛 !) peut très bien être fatale… Mais pas à long terme : Barcelone a ravi bien des événements sportifs internationaux, avec pour meilleurs exemples les Mondiaux de natation de 2003 et 2013 ! Partie remise en somme.

    Peut-être peut on y faire de la part de l’IAAF une volonté similaire à celle du CIO de se diversifier en développant son plus grand événement au quatre coins du monde (puisque l’Europe a très largement accueilli en 30 ans, et l’Asie de l’Est s’est également distinguée – l’Amérique du Nord étant quasi absente, à l’exception de l’Edition de 2001 au Canada) ? Possible, d’autant plus que cela montrerait bien la confiance de l’organisme pour le Moyen Orient, qui doit faire ses preuves en matière de giga-événement pour séduire le CIO.

    Logique issue du résultat au final : Les USA n’avaient pas bien réfléchi en soumettant Eugene en candidate américaine, cela donnerait presque l’impression que les Etats Unis ne prennent pas au sérieux les Championnats. L’Espagne devra attendre encore un peu (Mais Barcelone comme Madrid on déjà des atouts faramineux !).

    Il faut maintenant croiser les doigts pour qu’aucune scandale ne viennent entaché la progression de ces Mondiaux au Qatar. Si le calendrier n’est pas remis en cause (ce qui est positif !), j’espère que les questions liées aux températures, donc à la climatisation, et donc logiquement à la pollution autour des stades, seront réglées simplement et facilement, pour donner même davantage de force au projet avec une vraie dimension écologique. En revanche, très impressionné par l’idée des nocturnes, qui dynamisera la ville en profondeur durant toute une longue période sur le plan touristique. Mais j’espère que cela ne causera pas de problème du côté des athlètes et des coachs, qui penseront notamment à se reposer le soir pour de meilleures performances.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.