Roland Garros : « Où est le choc de démocratie annoncé par le Président de la République ? »

A la suite des conclusions et avis du Commissaire enquêteur concernant le projet de modernisation et d’extension du stade de Roland Garros, les associations de défense du patrimoine et de l’environnement ainsi que les citoyens mobilisés ont publié un communiqué dénonçant, une fois encore, « un projet absurde économiquement, néfaste écologiquement et désastreux pour un jardin botanique doublement protégé ».

RG - Opposants

« Ce rapport est entièrement favorable au projet de la FFT soutenu par la Ville de Paris et n’émet qu’une réserve, si marginale qu’elle en est ridicule. Il passe ainsi délibérément sous silence les très nombreuses questions soulevées lors de l’enquête, quand il ne profère par de graves contre-vérités, par exemple sur les questions de circulation et de parking dans le site classé du Bois de Boulogne. Quant au jugement sur les destructions (Court n°1), les constructions neuves (nouveau court dans le jardin des serres) et les surélévations (court Philippe Chatrier), il est assumé avec franchise : tout est formidable !

Le contre-projet présenté par les associations nationales (couverture de la bretelle de l’autoroute A13) est écarté après une analyse confiée… aux services de l’État et de la Ville, qui n’ont cessé de soutenir le projet de la FFT ! Seules des études indépendantes et contradictoires permettraient un débat objectif.

Une fois de plus, l’enquête publique consacre l’utilisation du Bois de Boulogne par la Ville de Paris comme une réserve foncière au service d’intérêts mercantiles et comme une variable d’ajustement de sa politique urbaine.

A l’évidence, il s’agit d’une parodie de consultation publique, destinée à faciliter à tout prix la réalisation d’un projet absurde économiquement, néfaste écologiquement et désastreux pour un jardin botanique doublement protégé.

Ce rapport démontre ainsi, avec une cruelle ironie, combien est grand le retard français en matière de prise en compte des avis des citoyens et des associations dans le processus de décision démocratique, comme l’actualité ne cesse, hélas, de le démontrer.

Où est le choc de démocratie annoncé il y a huit jours par le Président de la République ? »

Avec ce communiqué, les opposants prouvent leur motivation et leur souhait de ne pas baisser vigilance et critique à l’égard d’un projet qu’ils combattent depuis plus de quatre ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.