JO 2024 : La position de la Maire de Paris est « respectable et logique » selon le Ministre

Invité à réagir aux propos tenus successivement par le Président de la République et par la Maire de Paris concernant une candidature olympique française, le Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner a fait part de son point de vue sur les ondes de RTL.

Patrick Kanner - JO 2024

« La position de la Maire de Paris, Anne Hidalgo, est tout à fait respectable et je dirais même logique. La candidature doit être portée par une ville, mais aussi par le Mouvement sportif.

Qu’est-ce qu’a dit le Président de la République ? Il a dit, j’ai une conviction et une ambition pour la France, avec ces JO, notamment après l’Euro 2016. Donc nous sommes dans la continuité de la capacité de notre pays à réunir les très grands événements planétaires.

Anne Hidalgo a émis trois conditions : le respect du groupe de travail et donc du calendrier, c’est naturellement le cas ; le développement durable et la problématique environnementale, on imagine pas autrement les choses ; et un modèle économique vertueux, c’est bien sûr aussi la position du Gouvernement et du Mouvement sportif.

L’importance d’une candidature française, c’est de s’appuyer sur les équipements sportifs qui existent aujourd’hui. Il nous manque quoi ? Un Village Olympique et une piscine olympique et on a vu que celle de Londres avait pu être démontée sans aucune difficulté. Nous avons aujourd’hui un patrimoine sportif, des équipements sportifs, capables d’accueillir l’événement dans d’excellentes conditions économiques.

Par contre, il faut la mobilisation de tout un pays. En étant en permanence avec le Mouvement sportif, avec Bernard Lapasset qui est le Président du Comité Français du Sport International (CFSI), avec Denis Masseglia, Président du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF), il y a une mobilisation totale. Et le Mouvement sportif, c’est 17 millions de licenciés en France et je peux vous dire que si on y va, la ferveur populaire sera au rendez-vous.

Anne Hidalgo met des conditions, elle a raison. Elle ne veut pas revivre le traumatisme de 2012. Mais il y a eu des erreurs pour 2012, notamment une erreur principale qui a été de ne pas mettre suffisamment en avant le Mouvement sportif. Cette fois-ci, il y sera.

Nous allons avoir la Coupe Davis dans quelques semaines, l’EuroBasket 2015, l’Euro 2016 de football – troisième événement planétaire -, nous sommes également candidats pour la Coupe du Monde de football féminin 2019… Je le rappelle, nous sommes une terre d’excellence et c’est donc le rayonnement de la France qui est concerné. Je n’ai aucune inquiétude pour avoir d’un côté un grand événement culturel en 2025, précédé, parce que c’est complémentaire, de ce grand événement que sont les JO. Mais laissons le débat se poursuivre ».

Illustration : Crédits – Portail du Gouvernement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.