JO 2024 : « Je crois que ce pourrait être le tour de la France »

En dépit des récents propos du Premier Ministre, Manuel Valls, en faveur de la candidature française à l’organisation de l’Exposition Universelle 2025, les autorités françaises ont tenu à rappeler la poursuite de l’étude d’opportunité relative aux JO 2024.

De fait, la France pourrait porter deux candidatures internationales dans les prochaines années.

Patrick Kanner

Interviewé ce mercredi par le quotidien « Var Matin », le Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, a d’ailleurs souhaité réaffirmer sa position concernant un éventuel projet olympique de Paris pour les Jeux d’été de 2024.

« Je crois que ce pourrait être le tour de la France. Le Mouvement sportif doit se mobiliser.

Quand on est capable d’accueillir l’Euro 2015 de basket, de faire l’Euro 2016 de football et des dizaines de manifestations importantes, alors les JO, oui !

Mais bien sûr, la candidature doit être portée par la Ville, avec le Mouvement sportif, soutenue par l’État ».

Illustration : Crédits – Ministère des Sports

2 pensées

  1. Gardons espoir, visiblement la course n’est pas finie pour la France & Paris 2024…

    Même si les propos du Gouvernement ne sont pas très uniformes (Et que l’on ne sait plus trop si les JO ont le faveurs des politiques français à l’heure actuelle !), le projet n’est pas enterré ! Il est grand temps que le comité d’étude d’opportunité et de faisabilité rendent ses conclusions, que les choses évoluent.

    En effet, la France va accueillir plusieurs événements sportifs (et culturels !) internationaux dans les prochaines années, donc les JO sont naturellement à notre portée ! Evidemment la prochaine étape, c’est de convaincre (au niveau local et national !) les Français, et les politiciens également. Et ça c’est autre chose, un travail qui prendra des mois !

    J'aime

  2. La France a effectivement toutes ses chances. Le timing est parfait. Les candidats ne devraient pas être légion. Et il n’y aura pas trop d’infrastructures nouvelles à ériger, hormis le village et la piscine olympiques qui le seront certainement en dehors de Paris, de quoi rassurer Mme Hidalgo il me semble. D’ailleurs quand on y regarde bien, l’essentiel du programme olympique se déroulera en dehors de la capitale.

    De plus, le fait que l’Europe n’aura pas eu les Jeux depuis 2014 va jouer en la faveur d’une candidature parisienne.

    La France a été recalée à 4 reprises dans un passé récent. En 2017, elle aura organisé de multiples championnats du Monde et d’Europe depuis le Mondial de foot en 1998. De nombreuses fédérations internationales lui ont fait confiance pour les années qui viennent. Le CIO sera forcément sensible à cela.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.