Un nouveau stade pour Montpellier ?

Les intempéries qui ont frappé le Languedoc-Roussillon dans la nuit de lundi à mardi seront peut-être l’élément déclencheur à la mise en œuvre d’un nouveau stade pour Montpellier.

Après avoir été dévasté lors de la précédente vague d’intempéries, fin septembre, le Stade de la Mosson a en effet subi les conditions climatiques de ce début de semaine et a connu des dégâts majeurs – trois mètres d’eau -, rendant l’installation impraticable au moins jusqu’en décembre.

Stade de la Mosson - 1

Pour répondre aux besoins du club de football MHSC (Ligue 1) et aux exigences des grandes compétitions, les dirigeants montpelliérains pourraient décider de l’aménagement d’une nouvelle enceinte, dans un quartier non-exposé à une telle menace.

Il y a quelques jours, le Maire de Montpellier, Philippe Saurel, n’avait d’ailleurs pas écarté l’idée d’un projet de nouveau stade, pointant toutefois la problématique du financement.

« Je ne suis pas opposé à cette idée mais il faut trouver le lieu adéquat et, surtout, les financements.

Ceci dit en sachant que j’ai promis aux Montpelliérains et aux habitants de l’Agglomération de ne pas augmenter les impôts pendant toute la durée du mandat.

L’équation est donc difficile mais cependant pas impossible, avec un partenariat public-privé ».

Stade de la Mosson - 2

Aménagé au début des années 1970, le Stade de la Mosson fut par la suite rénovée à l’occasion de la Coupe du Monde de football 1998.

Aujourd’hui, il pourrait donc payer son emplacement délicat, emplacement qui avait déjà subi les aléas météorologiques en 2003.

Un nouveau stade viendrait alors remplacer l’enceinte actuelle, dans un lieu qui reste encore à déterminer.

Stade de la Mosson - 3

Pour le Président délégué du MHSC, Laurent Nicollin, la construction d’un nouvel écrin est devenue une nécessité, renforcée par les récentes intempéries. Interrogé à la suite des premières précipitations désastreuses, Laurent Nicollin a ainsi affirmé :

« Je ne sais pas s’il y a des politiques qui sont responsables. On laisse un stade dans une zone inondable.

Qu’est-ce qu’il se serait passé si on avait reçu le PSG ou l’OM avec 30 000 spectateurs à la Mosson et qu’il y aurait eu ce déferlement de pluie ? Je n’ai pas envie d’aller en prison pour ça.

Je pense qu’il faudra songer, pour des termes de sécurité et même si c’est un crève-cœur pour la Paillade, de changer de site, de lieu ».

Illustrations : Crédits – MHSC

4 pensées

  1. Un nouveau stade s’impose à Montpellier car le site de la Mosson est trop exposé aux risques majeurs. Un stade peut se construire avec des fonds privé comme : « rom pétrol » en fait Dineff ; altrad ; suez avec la compagnie du vent ; dell ; ibm… Concernant les fonds publics l’Europe, la Région, le département peuvent aussi intervenir. Pour que cela soit attractif il faut faire un stade fonctionnel pouvant servir à toute animation comme le futur stade du racing club de France à Paris (possibilité de couverture pour des concerts avec une capacité de 40 000 places ; 35 000 en situation sportive (football ou rugby).

    J'aime

    1. L’idée est intéressante. Néanmoins, le choix d’un stade multifonctionnel n’est pas forcément judicieux et rentable dans le cas de Montpellier. N’oublions pas que la ville possède déjà la Park&Suites Arena (9 000 à 14 000 places).

      Il serait donc, selon moi, plus approprié de bâtir un stade classique de 30 000 à 40 000 sièges.

      Dans n’importe quel cas, le financement sera la pierre angulaire du projet et de son développement.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.