JO 2024 : « Nous attendons l’enquête du Mouvement sportif avant de savoir s’il faut mobiliser le pays »

Invité ce soir de RMC Sport, Thierry Braillard, Secrétaire d’État aux Sports, est revenu sur la possible candidature olympique de la France à l’organisation des Jeux d’été de 2024.

Comme il l’a rappelé, « le Mouvement sportif a décidé de lancer une grande étude qui va aboutir à des conclusions qui seront transmises au mois d’octobre.

Parce que l’on peut toujours dire ‘on veut être candidat’ mais la dernière expérience que l’on a, c’est celle d’Annecy et je crois que là, la France a fait tout ce qu’il ne fallait pas faire. Nous avons eu au Comité International Olympique (CIO) un vote très faible parce que le dossier avait été mal mené depuis le départ et donc il ne faut pas faire n’importe quoi.

C’est la raison pour laquelle, compte tenu de la dernière mauvaise aventure et de la défaite de Paris contre Londres, le Mouvement sportif dans un premier temps a décidé de mener une enquête et au sortir de cette enquête, nous verrons comment on peut mobiliser le pays, si on doit le mobiliser pour une candidature.

Mais cela passe aussi par la volonté de Madame Anne Hidalgo, Maire de Paris, du Conseil Régional et après nous verrons comment on peut s’organiser.

C’est un dossier sur lequel nous n’avons pas le droit à l’erreur. Il faut être très professionnel et c’est pour cela qu’il faut éviter les effets de manche, éviter les déclarations à l’emporte pièce, peut-être parfois ne rien dire mais travailler pour que les choses soient plus solides ».

Dès lors, le Mouvement sportif et les pouvoirs publics pourront analyser les résultats, les doléances et les propositions formulées par les différents groupes de travail de l’étude d’opportunité afin de prendre une décision finale d’ici juin 2015.

Thierry Braillard - Paris 2024 - Twitter

Cet échéancier avait déjà été précisé en mai dernier.

Thierry Braillard avait alors estimé « si nous sommes candidats, il faut que la décision soit prise dans un an. On a un an pour réfléchir à tout ça. […]

Le premier qui devra l’annoncer sera Denis Masseglia, Président du CNOSF ».

Ce dernier avait également apporté quelques précisions quant au calendrier à suivre avant un éventuel dépôt de candidature pour les JO 2024.

Ainsi, Denis Masseglia avait indiqué que « si l’étude donne un résultat positif, la période d’octobre [2014] à avril [2015] serait consacrée à de la communication pour l’adhésion du public, à trouver les sources de financement et à définir la gouvernance d’un Comité de Candidature ».

Illustration : Crédits – Page officielle Twitter

Laisser un commentaire