Rio 2016 : « Nous sommes dans les clous du budget prévisionnel »

L’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques est un défi et nécessite la mise à disposition de trois budgets distincts.

Le budget de fonctionnement, lié à l’organisation et au fonctionnement des Jeux, tire principalement ses sources de la billetterie des Jeux ainsi que des différentes opérations de parrainage ou encore des actions de loterie nationale.

Le budget du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO) est quant à lui nécessaire à la construction des sites sportifs et enfin le budget hors-COJO, rassemble les investissements dans des infrastructures nécessaires aux Jeux mais indépendantes de l’organisation de l’événement.

Il s’agit notamment des travaux pour la modernisation et la rénovation des lignes de métro, des routes, des lignes ferroviaires… Dans le cas de Rio de Janeiro, une grande part de ce budget est d’ores et déjà allée dans le réaménagement du quartier du port ainsi que dans la réhabilitation urbaine.

Généralement, les deux budgets pré-cités évoluent de manière significative entre les présentations faites dans le cadre du dossier de candidature et l’ouverture de l’événement, ce qui a pu contribué à l’image de « gigantisme » des Jeux.

Ainsi, Londres 2012 avait présenté un budget COJO de 2,46 milliards de dollars (soit 1,85 milliard d’euros) dont 417 millions de dollars (314 millions d’euros) consacrés aux sites sportifs. Pour le budget hors-COJO, les Britanniques avait prévu 15,8 milliards de dollars (11,9 milliards d’euros) mais seulement 2,1 milliards spécifiques aux Jeux (1,58 milliards d’euros).

Mais sept ans plus tard, le coût global des Jeux d’été 2012 aurait représenté 10 milliards d’euros, un Rapport Parlementaire allant même jusqu’à évoquer le chiffre de 13 milliards d’euros.

Pour Rio 2016, le dossier de candidature annonçait la mobilisation respective de plus de 2,8 milliards de dollars (2,1 milliards d’euros) et 3,6 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) pour les budgets COJO et hors-COJO. Nul doute cependant que les retards des derniers mois auront des répercussions sur l’ensemble du budget des Jeux 2016.

Rio 2016 - travaux du Parc Olympique de Barra - juillet 2014

Lundi, le Directeur Général du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016, Sidney Levy, s’est exprimé concernant le budget et l’échéancier des travaux en cours.

Selon lui, « nous sommes exactement dans les clous du budget prévisionnel.

Il sera donc possible de livrer d’excellents Jeux à partir de ce budget.

Nous avons un objectif lié à l’organisation des Jeux et nous devons donc être rationnel dans l’optimisation de nos ressources ».

Cette déclaration, effectuée auprès du quotidien chinois « Xinhua », se veut rassurante après les dérapages constatés par les organisateurs de la Coupe du Monde de football 2014 et les manifestations sociales qui ont suivi.

Sidney Levy s’est également voulu rassurant quant à l’avancement des travaux d’aménagement des sites olympiques et paralympiques. Selon lui, 55% des infrastructures sont prêtes ou sont adaptées à l’accueil des Jeux.

« Les sites qui demeurent en chantier sont beaucoup plus petits que les grandes arènes de football » qui ont été mobilisées pour la Coupe du Monde.

Quoiqu’il en soit, petites ou non, les installations devront être livrées en temps et en heure. Le Comité International Olympique (CIO) a d’ailleurs averti le Comité d’Organisation et les autorités politiques il y a peu. Aucune marge de manœuvre n’est désormais possible en cas de nouveaux retards.

Illustration : Crédits – Rio 2016 / Alex Ferro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.