JO 2022 : « Si Pékin gagne, les Chinois feront un très bon travail » selon Jacques Rogge

Relativement discret depuis son départ de la présidence du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge s’est exprimé cette semaine dans le quotidien chinois « Xinhua ».

Refusant de commenter le projet de réforme du Mouvement olympique, porté par son successeur, Thomas Bach, Jacques Rogge a en revanche donné son point de vue concernant la course à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver 2022.

Jacques Rogge - JO 2022

Selon lui, Pékin est une redoutable candidature et pourrait faire « un très bon travail » dans le cas où l’organisation serait accordée à la Chine.

« Bien sûr, Pékin n’est pas la seule candidate. Il y en a d’autres.

Mais je suis sûr que si Pékin remporte les JO 2022, les Chinois feront un très bon travail ».

Pour Jacques Rogge, les Jeux d’été en 2008 et l’ouverture demain, des Jeux de la Jeunesse à Nanjing, sont des événements qui démontrent pleinement la capacité de la Chine à organiser de grands rendez-vous internationaux.

En marge des Jeux d’hiver de Sotchi 2014, le Président du Comité International Paralympique (CIP), Philip Craven, s’était également exprimé sur les JO 2022 et plus particulièrement sur la candidature chinoise.

Ce dernier avait notamment rappelé les bonnes relations maintenues entre le CIP et la Chine et avait indiqué être « impatient de travailler avec Pékin comme Ville Requérante ».

Illustration : Crédits – CIO / Richard Juilliart

3 pensées

  1. C’est écrit. Beijing va remporter l’organisation de ces JO et ce, pour plusieurs raisons:

    -Oslo devrait vite renoncer à être candidate. Et même si elle se maintenait, le manque de soutien populaire couplé à un soutien gouvernemental au mieux tiède sera rédhibitoire lors du vote olympique. Beijing n’aura pas ce problème.

    -Almaty présente un dossier intéressant, mais la Chine représente la certitude de jeux livrés à temps et sans problématiques majeures. Qui sait où en sera le Kazakhstan en 2022?

    -Les retards accumulés par Rio seront sans doute encore majeurs en 2015 lors du vote pour 2022. Les membres votants du CIO voudront donc de la sécurité. Beijing leur offre cela un plateau d’argent.

    -Beijing 2008 et Nanjing 2014 ouvrent un boulevard pour Beijing 2022.

    -Le marché de croissance du CIO est en Asie. Après la Corée du Sud en 2018 et le Japon en 2020, quoi de mieux de poursuivre cela avec un autre arrêt sur le continent asiatique.

    Cela fait plusieurs mois depuis les retraits de Munich et de Stockholm et les difficultés d’Oslo que je pense que Beijing va s’imposer. Ce sera la 1ère ville à organiser les JO en été puis en hiver.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.