Agenda 2020 : Le Sommet Olympique apporte son soutien à la réforme

Dans le cadre du processus relatif à l’Agenda 2020 – réforme de l’organisation et du fonctionnement de l’institution olympique -, les principaux représentants du Mouvement Olympique se sont réunis à Lausanne (Suisse) afin de discuter des premières propositions.

De fait, le Sommet Olympique, convoqué par le Président du Comité International Olympique (CIO), Thomas Bach, a rassemblé les vice-présidents de l’institution ainsi que les représentants des principales parties prenantes du Mouvement Olympique*.

Tous, ont exprimé leur soutien à la démarche liée à l’Agenda 2020 et qui s’oriente autour de trois thématiques principales : durabilité, crédibilité et jeunesse.

Ainsi, le Sommet Olympique a appuyé les aspects suivants :

  • Réforme de la procédure de candidature à l’organisation des Jeux,
  • Modification de la procédure relative à la composition du programme olympique,
  • Création d’une chaîne de télévision olympique.

Thomas Bach - 2014

Le premier point, sans doute le plus emblématique et le plus important, souhaite améliorer le processus actuel, en rendant celui-ci plus souple pour les villes intéressées par l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques, notamment en matière de conception du projet.

Ainsi, le Sommet Olympique a convenu d’une plus grande souplesse quant à des modifications éventuelles du concept olympique des villes requérantes et candidates. Ces dernières devraient en outre prendre en considération l’héritage des Jeux – l’apport pour le territoire hôte et la population – dès le début de la phase de candidature. Les villes devront à cet effet, appuyer leur argumentation concernant l’intégration des JO à la planification territoriale, sociale et environnementale.

Concernant le point lié au programme olympique, là-aussi, le Sommet Olympique a décidé de soutenir une souplesse accrue, en estimant que l’approche devait se baser « sur les épreuves plutôt que sur les sports pour ce qui est de la composition du programme ». En revanche, le nombre d’athlètes participants aux Jeux resterait limité et donc, inchangé, par rapport à la réglementation actuellement en vigueur.

Enfin, les participants du Sommet Olympique ont décidé de soutenir l’idée de création d’une chaîne de télévision dédiée à l’Olympisme.

Cette proposition, portée en 2013 par Thomas Bach, alors candidat à la présidence du CIO, trouve donc un large écho et pourrait permettre d’accroître, « de manière significative, la visibilité de certains sports ainsi que la promotion des valeurs olympiques tout au long de l’année et dans le monde entier ».

Cette réunion du Sommet Olympique n’est qu’étape dans le processus réformateur.

En effet, d’autres réunions doivent avoir lieu à la rentrée de septembre, avant une présentation et un vote concernant les différentes propositions reçues, les 08 et 09 décembre. A ce moment-là, la Session extraordinaire du CIO se réunira à Monaco en vue d’adopter définitivement la réforme Agenda 2020.

*Listes des participants au Sommet Olympique :

Thomas Bach, Président du CIO ; Cheik Ahmad Al-Fatad Al-Sabah, Président de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO) ; Claudia Bokel, Présidente de la Commission des Athlètes du CIO ; John D.Coates, vice-président du CIO ; Bruno Grandi, Président de la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) ; Patrick Hickey, membre de la Commission exécutive du CIO ; Gian-Franco Kasper, Président de l’Association des Fédérations Internationales des sports olympiques d’hiver (AIOWF) ; Peng Liu, Président du Comité Olympique Chinois ; Julio César Maglione, Président de la Fédération Internationale de Natation (FINA) ; Lawrence Probst, Président du Comité Olympique des États-Unis (USOC) ; Craig Reedie, vice-président du CIO ; Francesco Ricci-Bitti, Président de l’Association des Fédérations Internationales des sports olympiques d’été (ASOIF) ; Marius Vizer, Président de Sport Accord ; Ching-Kuo Wu, membre de la Commission exécutive du CIO ; Alexander Zhukov, Président du Comité Olympique Russe ; Zaiqing Yu, vice-président du CIO.

Illustration : Le Président du CIO, Thomas Bach, lors de l’annonce des Villes Candidates à l’organisation des JO d’hiver de 2022, le 07 juillet dernier (Crédits – CIO / Flickr)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.