JO 2022 : La Norvège s’engage pour les droits des travailleurs

A l’image de la Suède – lorsque le pays était encore en course -, la Norvège a décidé de s’engager pour les droits des travailleurs dans le cadre de l’organisation d’événements sportifs.

En effet, les quatre principaux syndicats de Norvège et la Confédération Norvégienne des Sports ont signé un accord de coopération ce jeudi.

Cet accord vise notamment la préparation des Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer 2016 mais aussi, de manière indirecte, la candidature d’Oslo aux JO d’hiver 2022.

Confédération Norvégienne des Sports

Réagissant à la signature de cet accord, le Président de la Confédération des Sports, Borre Rognlien, a précisé que « nous détaillerons les divers éléments à travers un guide à destination des organisations sportives afin de développer ce qui deviendra la norme pour les futurs grands championnats internationaux accueillis en Norvège.

Ce sera également un moyen de renforcer le modèle sportif norvégien et ses valeurs ».

Les quatre syndicats seront désormais représentés au sein des organes décisionnels pour la préparation et la mise en œuvre des JOJ de Lillehammer et le cas échéant, des Jeux Olympiques d’Oslo.

Même si le Comité de Candidature d’Oslo 2022 n’était pas représenté à l’occasion de cette signature, nul doute qu’il suivra les principes fondateurs de l’accord syndical et ce, afin de se conformer aux exigences formulées récemment par le Parlement. Ce dernier demande en effet à Oslo 2022 de garantir la protection des Droits de l’Homme et notamment des travailleurs avant d’accorder les garanties financières nécessaires à la candidature.

L’accord conclu aujourd’hui entre les syndicats et le monde sportif norvégien ne signifie pas pour autant une approbation du projet olympique d’Oslo 2022. En avril 2013, l’une des centrales syndicales avait d’ailleurs exprimé son opposition à la candidature de la capitale.

Illustration : Crédits – Karl Filip Singdahlsen / Confédération Norvégienne des Sports
– Anders Folkestad (Président de UNIO), Gerd Kristiansen (Président de LO), Borre Rognlien (Président de la Confédération Norvégienne des Sports), et Jorunn Berland (Président de YS)
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s