JO 2022 : Oslo fait parvenir son dossier de requérance… par courrier

A l’inverse des candidatures d’Almaty (Kazakhstan) et Cracovie (Pologne) et sans doute de Lviv (Ukraine) et Pékin (Chine), la capitale norvégienne a décidé de ne pas envoyer de délégation à Lausanne (Suisse) pour remettre son dossier de requérance.

En effet, comme l’indique ce soir le site spécialisé « Insidethegames », « Oslo 2022 va soumettre son offre par courrier ».

L’absence d’une délégation sur place, témoigne encore un peu plus des difficultés rencontrées depuis plusieurs semaines par les promoteurs d’une candidature olympique d’Oslo.

Malgré son statut de favorite, sur le plan technique, la capitale de la Norvège doit en effet faire face à un cruel manque de soutien populaire et une défiance forte de la classe politique.

Le Parlement a notamment adressé une série de recommandations et d’exigences à l’attention du Comité de Candidature d’Oslo 2022 avant de se prononcer sur l’octroi ou non des garanties financières indispensables à la poursuite du projet.

Siège du Comité International Olympique - CIO

Les villes intéressées par l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver 2022 ont jusqu’au 14 mars pour déposer leur dossier de requérance au siège du Comité International Olympique (CIO).

Almaty a été la première à franchir le pas, le 11 mars. Cracovie a quant à elle envoyé une délégation exclusivement féminine pour remettre les divers documents.

Malgré la situation critique en Ukraine, Lviv a également fait parvenir son dossier au CIO tandis que Pékin devrait suivre dans les prochaines heures.

Illustration : Crédits – CIO / R. Juilliart

Laisser un commentaire