JO 2024 : Le Ministre Sud-Africain des Sports confirme l’intérêt de son pays pour l’événement

Après avoir été le premier pays africain à organiser la Coupe du Monde de football, l’Afrique du Sud souhaite désormais devenir le premier du continent à accueillir les Jeux Olympiques d’été.

Malgré le retrait anticipé pour l’échéance 2020 – en raison de priorités économiques et sociales liées au logement notamment – les autorités nationales n’ont pas abandonné leur ambition initiale et devraient prochainement annoncer la candidature Sud-Africaine pour les JO 2024.

Le Ministre des Sports, Fikile Mbalula, a ainsi estimé que « si les Jeux du Commonwealth arrivent en premier, c’est très bien, mais le plus gros poisson à pêcher demeure les Jeux Olympiques ».

Fikile Mbalula

A l’image des Jeux continentaux, comme les Jeux Panaméricains ou Asiatiques, les Jeux du Commonwealth 2022 pourraient constituer un tremplin idéal pour le pays en vue de soumettre un dossier de candidature aux JO d’été de 2024.

Il y a quelques années, le Brésil avait par exemple tiré bénéfice de l’organisation des Jeux Panaméricains 2007 pour présenter avec succès son projet olympique pour 2016. De son côté, le Canada avait un temps souhaité miser sur l’organisation de Toronto 2015 pour ensuite viser l’échéance olympique de 2024.

La ville de Durban fait figure de favorite pour obtenir l’investiture Sud-Africaine, en particulier grâce au développement d’un parc des sports autour du Moses Mabhida Stadium.

Illustration : Crédits – The Times

3 pensées

  1. L’un des candidats,les plus dangereux, car l’Afrique n’a jamais accueillit les jeux et sa totale sympathie est en vogue au CIO, donc Paris aura du soucis à se faire. Pour moi qui suit d’origine africaine, c’est un dilemme : un continent qui n’a jamais accueillit cette évènement contre une ville qui les attends depuis presque 100 ans.

    J'aime

  2. Paris peut se faire du souci, mais les Etats-Unis aussi…Car effectivement, la volonté sera très, très forte au CIO de donner les Jeux au continent africain.

    Cependant, le principal danger que je vois pour une candidature sudafricaine est que le dossier surfe trop sur la vague sympathie envers l’Afrique et en oublie l’essentiel: un dossier technique qui tient vraiment la route. L’Afrique du Sud est en plein essor, mais son économie est encore loin de pouvoir se comparer à celle de la Chine, de la Russie et du Brésil. Le pays pourra-t-il vraiment supporter le poids de l’organisation des JO?

    Afrique du Sud, Etats-Unis, Rome, Paris, Istanbul, Allemagne…si tous ces pays et villes sont candidats, le choix sera cornélien.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.