JO 2022 : Pékin affine son projet et présente ses sites

Le Comité de Candidature de Pékin 2022 a récemment exposé son projet olympique à l’occasion des JO d’hiver de Sotchi 2014.

Les partisans de la candidature chinoise ont ainsi souhaité démontrer la crédibilité du projet porté pour les Jeux Olympiques d’hiver et ce, après le succès des Jeux d’été organisé par Pékin en 2008.

Capital Indoor Stadium - Pékin 2022

Malgré la règle tacite de la rotation des continents – qui devrait pénaliser Pékin-Zhangjiakou – le Comité de Candidature a toutefois dévoilé les sites qui pourraient accueillir l’événement olympique en 2022.

Les JO seraient organisés autour de trois pôles distincts : le Parc Olympique de Pékin pour les épreuves de glace ; les monts Xiaohaituo du district de Yanging (Pékin) et le site de Taizichang du district de Chongli (Zhangjiakou) pour les épreuves de neige.

Palais Omnisports Wukesong - Pékin 2022

A l’intérieur du Parc Olympique, trois sites existants sont susceptibles d’accueillir les Jeux, à savoir le Stade Olympique pour les Cérémonies d’ouverture et de clôture, le Capital Indoor Stadium (17 500 places) et enfin le Palais Omnisports de Wukesong (18 000 places).

Des installations temporaires devraient néanmoins être nécessaires pour le pôle glace. Les autorités chinoises devraient également aménager au moins deux Villages Olympiques (Pékin et Zhangjiakou) sans oublier un Centre des Médias.

Illustrations :
– Vue intérieure du Capital Indoor Stadium (Crédits – Beijing 2008)
– Vue intérieure du Palais Omnisports de Wukesong (Crédits – Wikipedia)

11 pensées

  1. Plus ça va et plus la Chine m’agace, il est vrai qu’avec le désistement quasi officiel d’Oslo, et les difficultés de Lviv et Cracovie sont visible, mais la Chine veut tout, tout de suite et maintenant, qu’ils laisse un peu aux autres, Pékin c’était en 2008, Nanjing c’est cette année, les jeux Asiatique en 2010 bref. PLACE AUX AUTRES

    J'aime

    1. Je ne crois pas à Pékin 2022. La règle de la rotation des continents va jouer indéniablement et puis je pense que Cracovie peut constituer une alternative intéressante pour le CIO et les JO d’hiver.

      Elle peut proposer des Jeux à taille humaine, un retour vers un certain idéal olympique après la démesure de Sotchi et celle annoncée de PyeongChang 2018.

      J'aime

      1. Si Oslo n’est pas de la partie, Beijing va représenter une solide alternative possible. C’est certain que Cracovie serait un bon choix à plusieurs niveaux, mais le fait qu’elle organisera les Jeux avec la Slovaquie ne me semble pas une option intéressante pour le CIO. On multiplie les problèmes potentiels.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.