JO 2024 : Claude Bartolone souhaite que le Grand Paris soit candidat

Le Président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone, a exprimé ce dimanche ses ambitions pour la métropole du Grand Paris dans le cadre de l’émission « C Politique » sur France 5.

Souhaitant être candidat aux municipales du Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) pour ensuite pouvoir viser la présidence de la nouvelle métropole, Claude Bartolone estime que le Grand Paris représentait aujourd’hui « la porte d’accès de la France à la mondialisation ».

Claude Bartolone

Selon l’ancien Président du Conseil Général de Seine-Saint-Denis, « ce n’est plus le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine ou Paris en rivalité.

Nous sommes aujourd’hui en compétition avec Shanghai, Hambourg, Berlin, Londres, Rome… et moi, je veux que la métropole puisse montrer que nous avons la jeunesse, que nous sommes en mesure d’être intéressés aux questions environnementales, que nous croyons au développement économique ».

Mais au-delà de l’aspect institutionnel et économique, Claude Bartolone pense que le territoire du Grand Paris est le mieux à même de répondre aux ambitions olympiques de la France.

Ainsi, recevant ce lundi matin les représentants du Mouvement Olympique français, Claude Bartolone a fait savoir qu’il souhaitait « dans les années 2025, que l’on puisse être candidat pour les Jeux Olympiques ou pour une Exposition Universelle ».

En se positionnant clairement en faveur d’une telle démarche, le Président de l’Assemblée Nationale rejoint l’avis de la candidate socialiste aux municipales à Paris, Anne Hidalgo, mais aussi les Députés, Jean-Marie Le Guen et Alexis Bachelay.

Illustration : Crédits – Page officielle Facebook

2 pensées

  1. Les Jeux répartis sur le Grand Paris…oui, oui et oui! Paris intra-muros ne peut de toute façon pas réunir l’ensemble des équipements nécessaires.

    La seule crainte que je peux avoir est la répartition des sites. Il serait vraiment inopportun d’éclater cette répartition pour faire plaisir à tout le monde au point de vue politique.

    1 site à l’ouest, autour de Roland-Garros, de l’Arena92, du Parc, de Jean-Bouin. 1 autre autour du Grand stade de la FFR (avec pourquoi pas une piscine olympique et une autre grande salle réutilisable ailleurs), 1 3e autour du Stade de France et quelques sites ailleurs, cela pourrait avoir de la gueule! Restera l’épineux problème du village olympique et du centre des médias.

Laisser un commentaire