JO 2022 : La société EKS facturera ses services à Cracovie pour près de 5 millions d’euros

Le Comité de candidature de Cracovie 2022 a récemment annoncé avoir établi un contrat avec la société de conseil stratégique, spécialiste des Jeux Olympiques, Event Knowledge Services (EKS).

Cette dernière, victorieuse d’un appel d’offres l’ayant opposé à la société polonaise, Price Waterhouse Coopers (PWC), aurait facturé ses services à hauteur de 18,25 millions de zloty, soit 4,7 millions d’euros.

Les prestations ont été établies selon un calendrier qui respecte la procédure mise en place par le Comité International Olympique (CIO) jusqu’en 2015 et la désignation de la Ville Hôte.

Ainsi, cinq étapes ont été distinguées. La première étape consistera à la préparation et à la rédaction des documents liés au dossier de requérance qui devra être déposé au CIO avant le 14 mars. Cette première phase est estimée à 3,75 millions de zloty soit environ 897 200 euros.

Ensuite, les étapes suivantes dépendront du parcours olympique de Cracovie.

Ainsi, si la ville polonaise parvient à être sélectionnée en qualité de Ville Candidate par l’institution de Lausanne, en juillet 2014, EKS mettra en place le reste de ses services auprès de la candidature pour un montant global de 14,5 millions de zloty (3,47 millions d’euros).

Face à une possible contestation du choix effectué par le Comité de candidature, Jagna Marczulatjis-Walczak, Présidente de Cracovie 2022, a tenu à préciser qu’il était « préférable de faire appel à des personnes qualifiées, qui ont une expérience dans la rédaction de documents olympiques ».

7 pensées

  1. Un coût élevé qui n’est pas très étonnant malgré tout. C’est là les tarifs de la stratégie de communication, surtout pour un projet de 1an et demi aussi important…

    Mais peut-on critiquer Cracovie de vouloir le meilleur pour sa candidature ? Même si le risque zéro n’existe pas, cela va conforter le dossier et le rendre mieux construit, plus détaillé, et plus réfléchis concernant les exigences et points sensibles selon le CIO…

    Un investissement que en définitif ne pourra qu’améliorer la candidature de Cracovie ! Un nouvel outsider se dessine peut-être ici…

    J'aime

    1. Tout à fait.

      A mon sens, deux villes se distinguent : Oslo et Stockholm. Si elles obtiennent les garanties gouvernementales requises par le CIO, elles passeront sans embuches la phase de Villes Candidates.

      Cracovie peut les rejoindre. Après, j’attends d’en connaître un peu plus sur les projets de Almaty, Lviv et Pékin pour me prononcer…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.