Sotchi 2014 : Mitt Romney n’aurait « jamais attribué à la Russie l’organisation » des Jeux

« Si j’aurai eu à choisir, je n’aurai jamais attribué à la Russie l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver du mois prochain, sans parler d’éventuels Jeux Olympiques d’été, en raison du message politique que le pays diffuse ».

Les propos ne sont pas anodins, surtout lorsque l’on connaît l’auteur de ces derniers : Mitt Romney.

Mitt Romney - Sotchi

Dimanche soir, sur la chaîne américaine FOX News, l’ancien candidat Républicain à l’élection présidentielle aux États-Unis en 2012, a tenu à donner son point de vue sur les préparatifs des prochains JO d’hiver.

Selon lui, les Russes « sont un acteur sur la scène mondiale. Ils ont le droit de présenter une candidature. Mais ils ne trompent pas des gens comme moi concernant leur vision de l’esprit olympique ».

Mais au-delà de la question éthique, celui qui fut le Président du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques d’hiver de Salt Lake City 2002, s’est également inquiété des coûts faramineux relatifs aux préparatifs de Sotchi 2014.

Ainsi, Mitt Romney a rappelé que la somme dépensée représentait « plus d’argent que les dépenses engendrées par les précédents Jeux d’hiver réunis ».

Mais Mitt Romney a aussi fait un comparatif des plus sévères à l’encontre de Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie.

Estimant ainsi que les dernières dispositions en matière de liberté (manifestations, homosexualité…) « ont dépouillé les valeurs que sont censés représenter les Jeux Olympiques », l’ex-chef de file des Républicains a fait un parallèle avec « la présence d’Hitler lors des Jeux Olympiques de Berlin en 1936 » qui selon lui, « a miné le message olympique ».

Critiquant par ailleurs l’absence de « coopération sur la scène mondiale » de la part de la Russie – en particulier sur la situation en Syrie -, Mitt Romney a toutefois adressé un message de soutien à l’attention des organisateurs, après les attentats terroristes de Volgograd.

Selon Mitt Romney, « c’est vraiment un travail de renseignement qui se met en place dans les mois et années pré-olympiques pour parvenir à identifier les personnes qui pourraient représenter une menace.

Et je suppose que les Russes ont fait un très bon travail de ce côté là ».

Avec ses déclarations, Mitt Romney espère bien sûr maintenir son poids politique aux États-Unis, mais essaye surtout de revenir sur le devant de la scène olympique en confirmant son intérêt pour les Jeux.

L’ancien Gouverneur de l’État du Massachusetts est en effet l’un des principaux partisans de la candidature de Boston pour les Jeux Olympiques d’été de 2024 et de Salt Lake City pour les Jeux d’hiver de 2026.

Illustration : Page officielle Facebook de Mitt Romney
Publicités

3 Thoughts

  1. Est-ce étonnant de voir ce point de vue chez un Américain républicain vis-à-vis de l’ancien ennemi, la Russie ? Pas vraiment…

    Sur certain point, certes, il n’a pas tord concernant les dépenses faramineuses, et sur la crise sociale (entre manifestations, boycotts et critiques diverses à l’international) à l’égard de la politique du pays, cela ne répond en théorie pas aux idéaux olympiques…

    De là à le comparer à Hitler, c’est dur quand même…

    J’espère que cela ne risque pas de se retourner contre eux dans un avenir plus ou moins proche…

    J'aime

    1. Mitt Romney demeure un homme politique d’importance aux Etats-Unis du fait de son parcours, tant professionnel que politique.

      Après, effectivement, il ne faudrait pas que ses déclarations nuisent à des candidatures telles que Boston 2024 ou Salt Lake City 2026 pour lesquelles il s’est personnellement engagé…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s