JO 2024 : « Il est trop tôt pour se déclarer »

Quelques semaines après une intervention remarquée sur RMC Sport, Guy Drut, membre français du Comité International Olympique (CIO), s’exprime à nouveau au sujet d’une possible candidature tricolore pour les Jeux de 2024.

Interviewé par le site « Francs Jeux », l’ancien athlète estime que « pour avoir des chances de l’emporter, un projet olympique original et crédible doit être soutenu par toutes les composantes du pays ».

Parmi celles-ci, Guy Drut retient le rôle que peut jouer la population, en prenant notamment exemple sur le récent revers infligé à Munich (Allemagne) par les citoyens Bavarois et se déclare d’ailleurs favorable « à une consultation régionale sur la volonté de se lancer dans la course aux Jeux d’été. Une consultation organisée l’an prochain en fin d’été ou en automne, auprès des populations concernées, en Ile-de-France ou en région PACA, les deux sites qui auraient une réelle crédibilité à postuler« .

Par cette proposition, Guy Drut relève aussi et surtout que Paris n’est pas la seule ville française qui pourrait prétendre à l’organisation de l’événement olympique. En évoquant la région PACA, Guy Drut évoque à mots couverts une possible candidature de Marseille, là où d’autres préfèrent penser à Lyon.

Mr. Guy Drut IOC member (FRA)

Néanmoins, le point central pour Guy Drut demeure avant toute chose, l’issue des prochaines élections municipales.

Car selon lui, « il est trop tôt pour se déclarer […]. On ne peut pas travailler avec des équipes qui vont changer […]. Il faut attendre ».

Dans l’ensemble, l’ancien Champion Olympique aux Jeux de Montréal 1976, rejoint le positionnement de Jean-Claude Killy mais montre surtout un visage plus optimiste que lors de sa précédente sortie médiatique :

« Faut pas rêver. Ça fait deux fois que je fais partie de la Commission d’évaluation, pour les JO 2016 et 2020, j’ai parcouru pas mal de villes. Je ne sais pas si la France, aujourd’hui, est capable d’organiser des Jeux ».

Un optimisme retrouvé donc, mais encore loin de la volonté de Tony Estanguet de « commencer dès aujourd’hui à réfléchir sur un projet » et donc sur une nouvelle candidature française après les échecs successifs de Lille 2004, Paris 2008 et Paris 2012.

Illustration : Crédits – Benoît Fontaine / CIO

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.