Rio 2016 : Installation d’une tour d’observation sur le chantier du Parc Olympique

A 1 000 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques d’été de Rio 2016, les organisateurs ont mis en place une tour d’observation au cœur du chantier du Parc Olympique de Barra.

Inaugurée par le Gouverneur de la Ville de Rio, cette tour permettra d’observer et de constater l’évolution des travaux au fil des semaines.

Parc Olympique Rio

Il faut dire que la zone de Barra accueillera pas moins de 14 sports olympiques et 15 sites entièrement aménagés pour l’événement.

Parmi les réalisations en cours, celle du Centre Olympique de Tennis est sans doute l’une des plus importantes, avec des travaux qui ont débuté à la fin du mois d’octobre. D’autres chantiers sont actuellement en cours, notamment au niveau des Halls 1 et 3 (judo, lutte, taekwondo, basket-ball et escrime) ainsi que du Centre des Médias.

Vélodrome Rio 2016

L’année 2014 marquera le lancement de trois nouveaux chantiers et non des moindres : le Vélodrome (5 800 places), le Centre Aquatique (18 000 places) et le Hall 4 (handball). L’actuel Stade Aquatique Maria Lenk sera pour sa part profondément rénové et ce, malgré son ouverture relativement récente à l’occasion des Jeux Panaméricains de 2007.

Illustrations :
– Vue du chantier du Parc Olympique de Barra (Crédits – João Paulo Engelbrecht / Rio 2016)
– Vue intérieure du futur Vélodrome Olympique (Crédits – Rio 2016)

5 pensées

  1. C’est quand même inquiétant que, à moins de 3 ans des Jeux, Rio soit encore un tel chantier… D’autant plus avec les événements de l’année prochaine, où la ville va être assaillis, cela ne sera pas très agréable pour les visiteurs.

    Il faut espérer que les travaux avancent bien, et qu’ils soient de qualité pour éviter les nombreuses critiques qui ont été faites au sujet des stades de football et sur leur sécurité…

    Si cela se passe bien, le CIO pourra souffler, mais dans le cas contraire, on pourrait bien penser qu’ils seront + enclin à la réflexion en détail lors des prochains JO en Amérique du Sud (qui auront lieux, à mon humble avis, d’ici 20 à 30 ans, probablement en Argentine…). Ce qui aura surement pour incidence de modifier les envies du CIO, et de favoriser des pays « plus sûrs » (Amérique du Nord, Océanie…)

    1. C’est aussi le choix des organisateurs qui peut laisser perplexe, à l’image du Centre Aquatique.

      Ils ont décidé de construire un nouvel équipement avec 18 000 places (temporaires) alors qu’ils avaient le Stade Aquatique des Jeux Panaméricains de… 2007 !

      1. Ce serait intéressant de voir si Toronto, organisation des Jeux Panam’ 2015, et qui a déjà été citée comme potentiel candidat olympique 2014, fera les mêmes choix ou s’appuiera à 100% sur ses acquis de 2015… J’aimerai bien une candidature canadienne ^^ …

      2. Tu as fourché sur la date en disant 2014 au lieu de 2024… 🙂

        Effectivement, une candidature canadienne pourrait être intéressante. Souvenons-nous du beau résultat de Toronto lors de la phase de candidature pour les JO 2008 !

Laisser un commentaire