JO 2022 : Avant le référendum, le Comité NOlympia demande une présentation détaillée du projet de Munich

Farouchement opposé à la candidature allemande pour les Jeux d’hiver de 2018, le Comité NOlympia a récemment repris du service, en vue du probable dépôt de candidature de Munich 2022.

Par ses diverses actions – notamment sur Internet et sur les réseaux sociaux -, le Comité espère rallier à sa cause de nombreux citoyens de Bavière, inquiets des aménagements envisagés, et ainsi décrédibiliser le projet olympique de Munich.

L’impact financier et l’impact environnemental sont, sans surprise, les deux éléments majeurs cristallisant la contestation.

Selon le Comité, les « coûts élevés et la construction de sites représentent des interventions graves pour le paysage et le territoire » de la région de Garmish-Partenkirchen.

NOlympia pointe également du doigts les récents aménagements à Inzell et à Ruhpolding.

Inzell, Eisschnelllaufhalle, 21.11.2010

Le premier site, où le troisième Village Olympique du projet doit être édifié, possède déjà une arène dans laquelle se sont déroulés les Championnats du Monde de patinage de vitesse en mars 2011. Cet équipement, d’un coût de 36 millions d’euros, aurait pu, selon le Comité, être remplacé par l’une des salles du Parc Olympique de Munich.

A Ruhpolding, la construction du stade de biathlon pour les Championnats du Monde 2012 n’a pas été des plus bénéfiques, avec un coût de 16 millions d’euros. En effet, l’organisation de l’événement a généré un déficit de 350 000 à 400 000 euros d’après des données en date du 25 septembre dernier.

Garmisch-Partenkirchen, Ski WM 2011, Kandahar, 19.2.2011

Ces quelques exemples démontrent donc, aux yeux du Comité NOlympia, l’inutilité des Jeux Olympiques en Bavière et plus particulièrement à Garmish-Partenkirchen.

En conséquence, NOlympia demande solennellement aux promoteurs de la candidature olympique, de présenter l’ensemble des documents relatifs au projet et ce, afin de donner la meilleure information possible aux citoyens qui seront appelés aux urnes, le 10 novembre, dans le cadre du référendum.

Illustrations :
– La Max Aicher Arena de Inzell a été aménagée sur l’ancienne patinoire de plein air (Crédits – GOEF-Ob / NOlympia)
– L’aménagement des installations pour les Championnats du Monde de ski alpin 2011 a nécessité l’abattage de plusieurs arbres à proximité des pistes (Crédits – Sammlung Gesellschaft für ökologische Forschung / Sylvia Hamberger / NOlympia)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.