JO 2024 : Madrid pourrait faire l’impasse, échaudée par son échec pour 2020

Après trois échecs consécutifs – 2012, 2016 et 2020 -, la capitale espagnole pourrait ne pas retenter sa chance pour les Jeux d’été de 2024.

Troisième pour les JO 2012, deuxième pour 2016, Madrid espérait sans nul doute obtenir l’organisation de l’Olympiade 2020 et ce, malgré la crise économique en Espagne et le statut de favori de Tokyo. Dans la dernière ligne droite, profitant des dernières révélations sur les fuites radioactives de Fukushima, Madrid avait réussi à revenir dans la course et certains prédisaient même une victoire sur le fil.

Parc Olympique de Madrid 2020

Mais la force de conviction de Tokyo a balayé les ambitions espagnoles. Madrid fut éliminée dès le premier tour de scrutin, le 07 septembre dernier, laissant la victoire finale se jouer entre la capitale nippone et la « Perle du Bosphore », Istanbul.

Réagissant à l’échec de sa ville, Ana Botella a estimé qu’il était peut être temps d’écarter, du moins provisoirement, l’idée d’une quatrième candidature consécutive.

La prestation de la Maire de la capitale espagnole lors de la présentation finale à Buenos Aires (Argentine), a été largement commentée et nombre de médias n’ont pas hésité à incomber la défaite à ces quelques minutes qui mélangent propos en espagnols et en anglais

Mais pour Ana Botella, « la course olympique nous a donné, pour le moment, tous les avantages que nous pouvions en attendre.

Je pense donc que Madrid ne devrait pas chercher à obtenir les Jeux de 2024″.

Il faut dire que Madrid s’était préparée de la meilleure des manières au cours des dix dernières années, multipliant les projets urbains en relation directe avec l’événement olympique.

Le site du Parc Olympique est ainsi resté vierge depuis la candidature aux Jeux de 2012, afin de pouvoir de nouveau candidater pour l’organisation des Olympiades suivantes et proposer par conséquent, un site compact et équipé des principales infrastructures (Village des Athlètes, Stade Olympique, Centre Aquatique…).

Illustrations : Crédits – Madrid 2020

Laisser un commentaire