JO 2024 : « La candidature de Rome pourrait maintenant être remplacée par celle de Milan »

Ayant renoncé à se porter candidate pour les Jeux Olympiques d’été 2020 compte tenu du manque de soutien du Gouvernement de Mario Monti, la capitale italienne pourrait retenter sa chance pour les Jeux de 2024.

L’ancien Maire de Rome, Gianni Alemanno avait notamment insisté de manière implicite sur le fait qu’une victoire de Tokyo pour les JO 2020, relancerait indéniablement le processus pour Rome 2024.

Son successeur à la tête de la « Ville Éternelle » n’a d’ailleurs pas dit le contraire, bien qu’il se soit montré prudent à la suite des récentes déclarations du Président du Comité Olympique Italien (CONI), Giovanni Malago.

Toutefois, certaines voix s’élèvent aujourd’hui contre la possibilité d’une nouvelle candidature olympique de Rome.

Milan

Ainsi, pour Antonio Rossi – triple champion olympique en kayak (K1 et K2) devenu conseiller en matière de politique éducative et sportive dans la région de la Lombardie – « la candidature de Rome pourrait maintenant être remplacée par celle de Milan ».

« Je crois qu’il est important de réévaluer la situation.

Milan accueillera l’Exposition Universelle en 2015 et j’ai proposé la création, une fois les structures de l’Expo démantelées, d’une véritable citadelle du sport, avec des installations sportives absolument adéquates pour accueillir les compétitions olympiques.

[Le Ministère des Sports a souligné] « à plusieurs reprises que l’organisation d’événements sportifs majeurs à Rome s’est avéré être un véritable fardeau pour les finances du pays, avec des conséquences graves. […]

Si Venise ne possède pas toutes les exigences requises par le Comité International Olympique (CIO), Milan peut être un recours« .

Centre industriel et économique de la péninsule italienne, Milan est également une cité reconnue en matière de mode, de culture et de sport, avec des clubs de football aussi réputés que l’Inter Milan ou l’AC Milan, qui évoluent au sein du mythique Stade de San Siro (80 000 places).

Milan - San Siro

La proposition est désormais lancée. Reste maintenant à attendre l’élection de la Ville Hôte des JO 2020 – le 07 septembre – puis le lancement éventuel d’une procédure de candidature par le CONI.

Après la « primaire » entre Rome et Venise pour 2020, un duel Rome – Milan pour 2024 ?

Illustrations – Wikipédia

5 pensées

  1. C’est vrai que Milan est une bonne alternative/concurrente à Rome. Un petit peu comme le duel (éternel !) Madrid/Barcelone. Milan étant la 2ème ville d’Italie, avec énormément de richesse, de pouvoir et de poids, c’est plausible. Et même si elle n’a que 1.3 millions d’habitants, cela reste raisonnable du fait de ses 60 millions d’habitants, cela pourra amortir les coûts (plus que dans les autres villes, car elles font toutes moins d’un million d’habitants…). Culturellement, ce serait intéressant aussi, la ville a aussi une Histoire forte à défendre.

    Cela me parait nettement plus envisageable que Venise. Même si la ville est magnifique, qu’elle est mondialement connu pour son cadre unique, et son expérience dans l’organisation d’événements touristiques (type carnaval), elle est nettement moins peuplée (moins de 300 000 habitants), Il n’y a pas d’aéroport international, et sa situation géographique serait peut-être gênante pour la tenue des JO pour des athlètes (même si c’est certain, ce serait 100 fois plus écologique)…

    Mais Milan candidatera-t-elle ? Rien n’est moins sûr… La ville possède certes un stade adéquate, mais tout le reste est à faire, tandis que Rome pourrait réutiliser ses infrastructures, et son très beau Parc Olympique. La ville est extrêmement populaire également, détient de grands aéroports… C’est un tas d’atout ! Et ses seuls JO sont anciens, ce qui rend la candidature plausible, mais pas autant que d’autres villes européennes, comme Berlin ou Paris… C’est peut-être un désavantage, mais d’un autre côté les infrastructures sont plus récentes, donc bon… (par exemple le stade de 1924 est à Colombes, dans le , et ne peut aujourd’hui accueillir que 6400 personnes…)

    Dans les deux cas, les deux villes restent envisageables, sans que l’une n’est trop de poids par rapport à l’autre… Mais l’avantage reste à Rome pour le moment… On devra attendre le mois prochain pour être fixé sur l’avenir de l’Europe pour 2024…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.