Pour Jacques Rogge, « la question qui se pose, c’est Paris en 2024. Le CIO serait heureux de l’entendre »

Le 18 avril dernier, « Le Parisien-Aujourd’hui en France » a publié une interview exceptionnelle du Président du Comité International Olympique (CIO), Jacques Rogge.

A quelques mois de son départ de l’institution – après 12 ans de mandat – le Belge s’est confié sur son avenir mais aussi sur le devenir des Jeux et le possible retour en force de la France.

Jacques Rogge

Rappelant les derniers échecs hexagonaux pour l’organisation des Jeux – Paris 2008, Paris 2012 et Annecy 2018 – Jacques Rogge estime que « la question qui se pose, c’est Paris en 2024. Le CIO serait heureux de l’entendre car nous savons que la France organiserait très bien les Jeux ».

Selon le Président de l’institution olympique, la France dispose « d’un Comité National Olympique (CNOSF) avec un très bon président [Denis Masseglia]. Bernard Lapasset est une grande personnalité, le sport fonctionne bien en France ».

Signe que l’actuel Président de l’International Rugby Board (IRB) et nouveau dirigeant du Comité Français du Sport International (CFSI), est une personnalité qui compte dans le monde du sport, Jacques Rogge souligne sa très bonne connaissance de la langue anglaise et de la langue espagnole, un atout pour porter un dossier sportif dans le monde actuel.

Car selon lui, le défi de la France pour s’imposer à l’avenir, est là : « Apprenez à parler anglais ! »

Vous pouvez découvrir l’intégralité de l’interview sur le site du « Parisien » (version abonnés)
Illustration – Crédits – CIO / Richard Julliart
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.