Les Internationaux de France de Roland Garros, trop chers pour France Télévisions ?

Événement sportif incontournable, les Internationaux de France de Roland Garros pourraient prochainement changer de diffuseur.

En effet, compte tenu des exigences économiques drastiques qui doivent être mises en place à France Télévisions, et selon les informations du quotidien « Le Monde », la holding pourrait ne pas renouveler le contrat de diffusion du mythique tournoi de tennis.

Chaque année, France TV doit débourser quelques 15,5 millions d’euros pour pouvoir diffuser l’événement. Ce montant, en vigueur jusqu’à l’édition 2013 soit cette année, est peut être trop élevé dans le contexte actuel pour le diffuseur historique.

Roland Garros 2013

Dès lors, certains repreneurs potentiels apparaissent : TF1 bien sûr, mais aussi Canal+ et BeIn Sport.

La première chaîne doit, comme France TV, faire face à une baisse de ses recettes publicitaires et à des choix en matière économique et de planification des programmes. Ayant perdu la diffusion de la Formule 1 – face à CanalPlus – la chaîne privée pourrait se consoler en raflant la mise des Internationaux de France de tennis.

Toutefois, des difficultés sont à prévoir en cas de diffusion par la chaîne implantée à Boulogne-Billancourt : le nombre de matchs à couvrir et la durée de ces derniers.

France TV a la capacité de retransmettre l’intégralité des rencontres, grâce à son dispositif unique. Celui-ci permet en effet de diffuser des matchs sur une chaîne (France 3), puis de basculer sur une autre (France 2) et, en fonction des contraintes – journaux télévisés du 20h – de terminer la retransmission d’une rencontre sur une chaîne-soeur (France 4).

TF1 ne dispose pas de cette force de frappe. Car même si elle possède des chaînes comme NT1 ou TMC, l’audience ne sera jamais aussi forte que sur des chaînes dites « historiques ».

Face à TF1, deux autres diffuseurs pourraient démontrer un intérêt à retransmettre l’événement tennistique : Canal+ et BeIn Sport.

Néanmoins, la diffusion intégrale de l’événement ne pourrait être assurée par ces deux entités.

Depuis la Loi du 30 septembre 1986 – réactualisée par le Décret n°2004-1392 du 22 décembre 2004 – une liste d’événements sportifs nécessite une diffusion « en clair ».

Ainsi, l’article 4 du décret pose le principe que « l’exercice par un éditeur de services de télévision, sur le territoire français, des droits de retransmission acquis à titre exclusif, après le 23 août 1997, sur l’un des événements d’importance majeure mentionnés à l’article précédent ne peut faire obstacle à la retransmission de cet événement par un service de télévision à accès libre ».

Dès lors, dans le cas de Roland Garros, les finales devraient impérativement être retransmises sur une chaîne diffusant des programmes « à accès libre », sous-entendu, TF1 ou le diffuseur historique, France Télévisions.

Retrouvez ci-dessous la liste des événements d’importance majeure :
1° Les jeux Olympiques d’été et d’hiver ;
2° Les matchs de l’équipe de France de football inscrits au calendrier de la Fédération internationale de football association (FIFA) ;
3° Le match d’ouverture, les demi-finales et la finale de la Coupe du monde de football ;
4° Les demi-finales et la finale du Championnat d’Europe de football ;
5° La finale de la Coupe de l’Union européenne de football association (UEFA) lorsqu’un groupement sportif inscrit dans l’un des championnats de France y participe ;
6° La finale de la Ligue des champions de football ;
7° La finale de la Coupe de France de football ;
8° Le tournoi de rugby des Six Nations ;
9° Les demi-finales et la finale de la Coupe du monde de rugby ;
10° La finale du championnat de France de rugby ;
11° La finale de la coupe d’Europe de rugby lorsqu’un groupement sportif inscrit dans l’un des championnats de France y participe ;
12° Les finales des simples messieurs et dames du tournoi de tennis de Roland-Garros ;
13° Les demi-finales et les finales de la Coupe Davis et de la Fed Cup lorsque l’équipe de France de tennis y participe ;
14° Le Grand Prix de France de formule 1 ;
15° Le Tour de France cycliste masculin ;
16° La compétition cycliste « Paris-Roubaix » ;
17° Les finales masculine et féminine du championnat d’Europe de basket-ball lorsque l’équipe de France y participe ;
18° Les finales masculine et féminine du championnat du monde de basket-ball lorsque l’équipe de France y participe ;
19° Les finales masculine et féminine du championnat d’Europe de handball lorsque l’équipe de France y participe ;
20° Les finales masculine et féminine du championnat du monde de handball lorsque l’équipe de France y participe ;
21° Les championnats du monde d’athlétisme.