JO 2022 : Vers une candidature commune de l’Ukraine, de la Pologne et de la Slovaquie ?

L’information a été révélée ce vendredi, par l’agence de presse Ria Novosti : l’Ukraine pourrait se joindre à la Pologne et à la Slovaquie pour présenter une candidature commune à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2022.

Le pays, hôte de l’EURO 2012 de football avec la Pologne, n’a pas encore effacé l’ensemble des dettes contractées par l’accueil de l’événement continental et souhaiterait ainsi partager les coûts d’organisation des Jeux. En avril 2012, un audit avait été lancé afin d’étudier la faisabilité d’une telle offre.

Le Président Viktor Ianoukovitch a indiqué ce vendredi que les « négociations ont déjà commencé » avec la Pologne et la Slovaquie. Selon lui, « il y a tellement de choses que nous pouvons faire à trois [pays] pour organiser les Jeux, car il serait difficile pour l’Ukraine de faire cavalier seul ».

L’Ukraine pourrait proposer la mise à disposition de sites situés à proximité de la ville de Lviv, pour accueillir les épreuves de patinage.

La Pologne serait l’hôte des Cérémonies Olympiques à Cracovie et hébergerait les compétitions d’intérieur à Zakopane de même que des épreuves de ski alpin, tandis que la Slovaquie serait en mesure d’organiser des compétitions à Poprad pour le hockey-sur-glace et dans les montagnes Tatra pour les autres compétitions extérieures comme la luge, le bobsleigh ou le skeleton.

Outre l’Ukraine, la Pologne et la Slovaquie, la Suisse a également démontré son intérêt pour la compétition internationale avec une possible candidature de Davos-St-Moritz. Cette dernière doit encore passer le filtre des trois référendums locaux qui se dérouleront dans le Canton des Grisons, le 03 mars prochain.

La Norvège pourrait également entrer dans la course avec un dossier porté par Oslo et ce, en dépit des derniers sondages qui ne font pas apparaître une grande adhésion de la part de la population.

En Asie, la Chine serait tentée par l’aventure hivernale après avoir accueilli avec succès, les Jeux d’été de Pékin 2008. La proximité avec les Jeux d’hiver 2018 qui seront organisés par la Corée du Sud, devrait néanmoins atténuer le rêve chinois.

Les États-Unis pour leur part, n’ont pas encore tranché et ce, alors que Salt Lake City souhaiterait renouer avec l’idéal olympique soit en 2022 ou en 2026. La ville de l’Utah est la dernière cité américaine a avoir organisé les Jeux. C’était en 2002.

Un temps évoqué, la candidature de Barcelone et des Pyrénées ne semble plus d’actualité aujourd’hui, la crise économique étant passée par là.

L’Allemagne de son côté, a déjà fait savoir qu’elle ne présenterait pas une nouvelle candidature de Munich, après la défaite pour les JO 2018. Le Canada ne sera pas non plus de la partie, une candidature de Québec ayant été mise au placard par les responsables locaux.

Les soumissions auprès du Comité International Olympique (CIO) devront être réalisées avant le 14 novembre 2013. La Ville-Hôte des JO d’hiver 2022 sera quant à elle présentée le 31 juillet 2015.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.