Coupe d’Afrique des Nations : Présentation des cinq stades hôtes de l’événement

Initialement prévue en Libye*, l’édition 2013 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) s’est finalement ouverte ce Samedi en Afrique du Sud, à l’issue d’une cérémonie d’ouverture orchestrée dans le FNB Stadium de Johannesburg.

Soccer City Stadium

– Ce stade, anciennement appelé Soccer City Stadium, est sans doute l’un des plus emblématiques d’Afrique du Sud.

Construit entre 1986 et 1989, le stade est situé à moins de dix kilomètres de Johannesburg, dans la banlieue de Soweto. D’une capacité de 80 000 places, il fut l’hôte de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations 1996, avant d’être sélectionné comme enceinte principale de la Coupe du Monde de Football 2010, avec notamment le déroulement des Cérémonies d’Ouverture et de Clôture.

A cette occasion, une importante rénovation a permis de porter la capacité maximale du stade, à 94 700 places. Néanmoins, durant la compétition 2010, les organisateurs abaissèrent la capacité d’accueil à 85 000 personnes.

Moses Mabhida Stadium

– Le Moses Mabhida Stadium est le grand stade de Durban. Situé sur le complexe sportif de Kings Park, il a été construit entre 2007 et 2009 afin de pouvoir accueillir plusieurs matchs de la Coupe du Monde 2010.

Sa capacité est comprise entre 56 000 et 70 000 places. Quelques matchs de groupes se sont disputés dans cette enceinte, ainsi que la demi-finale entre l’Espagne et l’Allemagne.

Des stades sud-africains, il est certainement le plus ambitieux du point de vue architectural, avec la présence de deux arches de 350 mètres de long. Au sommet de celles-ci, qui culminent à 106 mètres de hauteur, un observatoire permet d’admirer l’ensemble du complexe sportif ainsi que la métropole de Durban.

Dans les années à venir, il pourrait être le principal atout d’une candidature sud-africaine à l’organisation des Jeux Olympique. En effet, la présence de plusieurs enceintes sportives modernes (piscine olympique…) à proximité du stade, laisse présager d’une possible candidature de Durban à l’horizon 2024 ou 2028. Un temps envisagé pour la course 2020, la candidature ne fut toutefois pas soutenue par le gouvernement d’Afrique du Sud, préoccupé par la situation économique et sociale du pays.

Mbombela Stadium

– La ville de Nelspruit va renouer avec la ferveur populaire, moins de trois ans après avoir connu l’ambiance d’une Coupe du Monde. Le Mbombela Stadium accueillera ainsi des matchs de la CAN 2013, en présence de 43 600 spectateurs.

Construit entre 2007 et 2009, « The Giraffe Stadium » comme il est surnommé, avait été l’un des dix stades retenus par la Fédération Internationale de Football (FIFA) pour le Mondial 2010.

Nelson Mandela Bay Stadium

– Le Nelson Mandela Bay Stadium pour sa part, est situé à Port-Elisabeth, sur la côte est de l’Afrique du Sud.

Construite entre 2006 et 2009, l’enceinte, d’une capacité de 48 500 places, peut accueillir diverses compétitions sportives, notamment des matchs de rugby.

A l’occasion du Mondial de Football 2010, le Nelson Mandela Bay Stadium, hébergea plusieurs rencontres, parmi lesquelles, le huitième de finale Uruguay-Corée du Sud, le quart de finale Pays-Bas-Brésil ainsi que le match pour la troisième place qui opposa l’Allemagne à l’Uruguay.

Royal Bafokeng Stadium

– Cinquième et dernier stade sélectionné par les organisateurs de la CAN 2013, le Royal Bafokeng Stadium est situé à une quinzaine de kilomètres de Rustenburg.

Ce stade, construit en 1999, peut accueillir jusqu’à 42 000 spectateurs et fut entièrement financé par l’entreprise Royal Bafokeng Nation, propriétaire de la majeure partie des mines de platine, à travers le monde.

Hôte de plusieurs matchs de la Coupe des Confédérations 2009 ainsi que de la Coupe du Monde 2010 (huitième de finale États-Unis-Ghana notamment), il sera donc de nouveau utilisé à l’occasion de la CAN 2013.

Illustrations : Flickr / Wikipédia
* La révolution libyenne ayant éclaté peu de temps après la désignation du pays-hôte, les organisateurs ont préféré confier l’accueil de l’événement à l’Afrique du Sud.
La Libye accueillera l’édition 2017 de la CAN.

Laisser un commentaire