Denis Masseglia candidat à un second mandat à la tête du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF)

A l’occasion de la présentation de ses voeux au monde sportif, Denis Masseglia a annoncé sa candidature à sa propre réélection à la tête du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF).

Président de l’instance depuis le décès de l’ancien Président Henri Sérandour, Denis Masseglia a souhaité axer son premier mandat, sur une meilleure lisibilité en matière de gouvernance sportive.

Selon lui, « le CNOSF doit prendre sans attendre davantage de responsabilités, en matière de haut niveau, de relations internationales, de grands événements, de gestion du Centre National de Développement du Sport (CNDS). […] Nous ne pouvons pas en effet rester un des derniers pays d’Europe occidentale, si ce n’est le dernier, où le Comité Olympique a un aussi faible rôle dans la gouvernance du sport ».

Nul doute que ce chantier de la gouvernance sportive, sera l’une des thématiques abordées chez les différents candidats – le Président de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) Bernard Amsalem pourrait lui aussi se présenter – notamment dans l’optique de proposer une future candidature de la France aux Jeux Olympiques.

Les précédentes candidatures se sont toutes soldées par un échec. La trop grande place accordée et prise par le monde politique en a été l’une des raisons principales, notamment dans la désillusion de « Paris 2012 »

Laisser un commentaire