JO 2022 : Pour une élue du Canton des Grisons, les citoyens s’opposeront à la candidature de Davos-St-Moritz (Suisse)

Le site internet du quotidien suisse « Le Matin » consacrait ce Lundi 07 Janvier, le portrait de l’une des plus farouches opposantes à la candidature de Davos-St-Moritz pour l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver de 2022.

Silva Semadeni est conseillère nationale (PS / GR) et s’oppose depuis plusieurs mois au projet pourtant soutenu par la plupart des formations politiques de Suisse.

Comme l’indique le quotidien, « Silva Semadeni en est persuadée : le 03 Mars, lorsque les citoyens de son canton voteront sur la candidature de Davos et Saint-Moritz aux Jeux Olympiques 2022, ils mettront de nouveau un non dans l’urne ». Les dernières tentatives de la Suisse avaient en effet échoué, notamment pour les JO de 2006 et la candidature de Sion.

Selon l’élue, « tant que les Jeux seront si gigantesques, je ne vois pas de possibilité de les réaliser dans les Alpes ».

Outre les atteintes à l’environnement, Silva Semadeni évoque la possibilité de constater un dérapage des dépenses, comme ce fut le cas pour certaines éditions olympiques passées et ce, malgré les garanties apportées jusqu’à présent par les défenseurs du projet de candidature.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce portrait sur le site du quotidien « Le Matin ».

Fin Octobre 2012, le quotidien « La Tribune de Genève » indiquait que la facture était estimée à « 2,8 milliards de francs par l’Association Grisons 2022 », et précisait que l’expertise financière prévoyait des recettes de 1,5 milliard. Le quotidien rappelait alors la nécessité de combler un trou de 1,3 milliard de francs. D’après le quotidien, « le Conseil Fédéral est prêt à assumer un découvert d’un milliard au plus ».

« La Tribune de Genève » présentait également un sondage Isopublic commandé par le « SonntagsBlick ». Celui-ci mentionnait alors le soutien d’une majorité de Suisses (54,6%)… Le 03 Mars néanmoins, seuls les citoyens du Canton des Grisons s’exprimeront, pour ou contre la candidature.

Laisser un commentaire