JO 2022 : La Chine pourrait présenter une candidature conjointe de Pékin et Zhangjiakou (Est du pays)

Après avoir organisé les Jeux Olympiques d’été de 2008, la Chine s’apprêterait à candidater pour l’accueil des JO d’hiver de 2022, selon le site « International Business Times ».

Le pays s’appuierait sur sa capitale, Pékin, pour porter à bien une candidature conjointe avec la ville de Zhangjiakou (Est), destination touristique de plus en plus prisée dans l’Empire du Milieu.

Avec près de 20 millions de touristes enregistrés entre Janvier et Novembre 2012, la ville, située à 200 kilomètres de Pékin, a été la plus visitée de la province chinoise de Hebei. La ville compte poursuivre son développement en misant sur la pratique des sports d’hiver, d’où un intérêt croissant de la part des officiels locaux pour porter une candidature olympique.

La Chine avait déjà présenté une candidature pour l’organisation des JO d’hiver.

Pour 2010, la ville de Harbin avait néanmoins échoué à convaincre les membres du CIO dans la constitution de la « short list » finale (Vancouver, PyeongChang, Sotchi). Pour 2018, la cité chinoise semblait en position de représenter à nouveau le pays dans la course olympique, mais cette fois-ci, les officiels chinois n’avaient pas souhaité affronter la grandissime favorite Sud-Coréenne PyeongChang.

Cette même ville pourrait encore pénaliser la Chine. En effet, si l’on considère la règle tacite de rotation des continents en place au sein du Mouvement Olympique, le CIO ne devrait pas attribuer les JO d’hiver de 2022 à un pays asiatique après les avoir attribué à la Corée du Sud pour 2018. Quoiqu’il en soit, les villes désireuses d’accueillir l’événement pourront faire acte de candidature en 2013. L’élection interviendra ensuite en 2015.

Laisser un commentaire