Rio 2016 : Présentation du projet lauréat pour l’aménagement du Parc Olympique

Alors que les travaux préparatoires à l’organisation des Jeux Olympiques d’été 2012 à Londres seront achevés dans les mois à venir, le comité d’organisation des Jeux d’été 2016 a dévoilé, le 19 Août dernier, le projet retenu pour l’aménagement du Parc Olympique de Rio de Jaineiro.

Pas moins de 60 cabinets d’architectes de 18 nationalités ont concouru pour ce prestigieux projet mais un seul a finalement été retenu par le jury composé de représentants du Gouvernement Fédéral du Brésil, de la Ville de Rio de Janeiro, du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2016 ainsi que de membres de l’Union Internationale des Architectes et de l’Institut d’Architecture du Brésil.

Le projet lauréat est celui de l’agence AECOM qui a d’ores et déjà présenté maquettes et illustrations.

(Crédits - AECOM / Rio 2016)
(Crédits – AECOM / Rio 2016)

Le Parc Olympique de Rio, d’une superficie de près de deux millions de mètres-carrés, regroupera dix sports olympiques (basketball, handball, judo, taekwondo, lutte, gymnastique, hockey, tennis, cyclisme et sports aquatiques) et onze sports paralympiques (basketball en fauteuil, volley-ball, rugby en fauteuil, boxe, judo, football, football à cinq, football à sept, tennis en fauteuil, cyclisme, sports aquatiques).

En outre, les installations du Centre de Presse Principal (CPP) et du Centre International de Radio Télévision (CIRTV) seront aménagées dans le Parc Olympique et permettront à 20 000 journalistes de suivre les compétitions au quotidien.

A noter enfin que le Parc pourra accueillir jusqu’à 200 000 spectateurs par jour.

Plan du Parc Olympique de Barra en configuration JO (Crédits - AECOM / Rio 2016)
Plan du Parc Olympique de Barra en configuration JO (Crédits – AECOM / Rio 2016)

L’aménagement du Parc Olympique aura pour objectif premier de faire cohabiter les infrastructures existantes et les futures constructions olympiques et paralympiques.

A l’occasion des Jeux Panaméricains 2007, le Brésil avait entrepris l’édification de bâtiments dédiés à la pratique sportive comme par exemple le Centre Aquatique Maria Lenk d’une capacité de 8 000 places. Pour les JO 2016, ce centre aura vocation à accueillir les épreuves de water-polo et de plongeon.

Plan du réaménagement post-olympique prévu pour le Parc de Barra (Crédits - AECOM / Rio 2016)
Plan du réaménagement post-olympique prévu pour le Parc de Barra (Crédits – AECOM / Rio 2016)

Après les Jeux, le Parc Olympique deviendra le premier centre d’entraînement sportif d’Amérique du Sud et laissera un héritage important pour la Ville de Rio puisque des logements, des commerces et des bureaux pourront y être aménagés en lieu et place de structures olympiques temporaires (60% du Parc).

Ce réaménagement durable est prévu entre 2018 et 2029.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s