Le Ministère des Sports et le CNOSF lancent un audit pour analyser les échecs successifs de la France à l’organisation des Jeux Olympiques

Plus d’un mois après le cuisant échec de la candidature d’Annecy à l’organisation des Jeux Olympiques d’hiver 2018, le Ministère des Sports et le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) ont annoncé le lancement prochain d’un audit mené par des experts indépendants.

Cette expertise aura pour objectif de disséquer les causes de l’échec d’Annecy 2018 mais pas seulement. En effet, les deux institutions ont décidé que l’expertise serait étendue à l’analyse des échecs de Lille 2004, Paris 2008 et Paris 2012, les trois candidatures françaises malheureuses pour les JO d’été.

L’évaluation sera précédée d’un appel d’offres et les prestataires désignés seront rémunérés par le Ministère et le CNOSF.

Comme l’a indiqué la Ministre des Sports Chantal Jouanno à la presse, « oui, ça coûte cher de faire une évaluation, mais moins cher que de recommencer au doigt mouillé ». Il faut dire que depuis vingt ans, les candidatures olympiques de la France, ont représenté une dépense globale de 120 millions d’euros.

Cette volonté du Ministère de faire la lumière sur les raisons des différents échecs olympiques de la France, est à saluer.

L’initiative arrive selon moi, assez tard. En effet, il aurait fallu mener une telle analyse dès le premier échec, car malgré les spécificités des quatre candidatures tricolores, certaines erreurs ont pu se répéter et ainsi – bien que de multiples éléments entrent ici en ligne de compte – causer les échecs successifs que l’on connait.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.