Pékin 2022 : Malgré la crise, les préparatifs avancent à 600 jours des Jeux

Alors que ce dimanche marque les 600 jours restants avant l’ouverture des Jeux d’hiver de Pékin 2022, la Commission de Coordination du Comité International Olympique (CIO) a fait un point d’étape cette semaine concernant les préparatifs d’organisation de l’événement.

(Crédits – Beijing 2022)

La Chine a traversé une période incroyablement difficile au cours des derniers mois et nos pensées vont à toutes les personnes touchées.

Nous sommes heureux de constater une amélioration significative de la situation en Chine, permettant au Comité d’Organisation de retrouver des conditions de travail presque normales.

Malgré ces circonstances uniques, Beijing 2022 a continué à franchir des étapes-clés, ce qui démontre la détermination des organisateurs à offrir une scène parfaite aux meilleurs athlètes d’hiver du monde dans un peu moins de deux ans.

Par ce propos, formulé à l’issue de la réunion de la Commission de Coordination qu’il préside – mais avant les dernières informations faisant état d’une remontée du nombre de contaminations au Covid-19 dans le pays – Juan Antonio Samaranch Junior a souhaité démontrer la confiance renouvelée du CIO à l’égard des autorités chinoises et des organisateurs des premiers Jeux d’hiver de l’histoire de la Chine.

Il faut dire que les derniers mois ont été mouvementés pour le pays, épicentre de l’épidémie.

En dépit de cette situation sanitaire, les préparatifs d’accueil des Jeux se sont poursuivis, avec notamment les travaux autour des sites à Pékin, Zhangjiakou et Yanqing, mais encore l’enclenchement de plusieurs procédures portant par exemple sur la création de la torche olympique, la conception des médailles ou la réalisation des uniformes destinés aux officiels et aux volontaires qui participeront aux Jeux de 2022.

Les efforts menés sur l’année écoulée ont d’ailleurs été salués par la Commission de Coordination qui s’est réunie par visioconférence, mardi 09 juin, avec la participation complémentaire de représentants des Fédérations Internationales des sports olympiques et paralympiques inscrits au programme des Jeux d’hiver, ainsi que de représentants du Comité d’Organisation de Pékin 2022 (BOCOG).

Mise en service de la ligne à grande vitesse entre Pékin et Zhangjiakou, le 30 décembre 2019 (Crédits – China Internet Information Center)

Au cours de ce point d’étape, la Commission de Coordination a pu mesurer le degré d’avancement des divers chantiers, que ce soit sur le plan sportif ou logistique avec par exemple l’inauguration, fin 2019, de la ligne à grande vitesse entre Pékin et Zhangjiakou.

Promesse de la candidature chinoise en 2015, cette ligne ferroviaire permet aujourd’hui de relier les deux territoires – hôtes des épreuves de glace pour le premier et d’une partie des épreuves de neige pour le second – en réduisant considérablement le temps de trajet ; 47 minutes en moyenne contre 3 heures auparavant. Sur 174 kilomètres, et avec six gares traversées, les voyageurs bénéficient de prestations de haute qualité au sein des trains de l’opérateur local China State Railway Group Co. Outre la présence de la Wifi, les voyageurs peuvent aussi profiter d’un système de recharge sans fil, de la 5G, d’écrans vidéos installés au plafond des voitures, mais également d’espaces fermés réservés aux objets tels que des skis ou des planches de snowboard pour celles et ceux désireux de rejoindre les montagnes de la province de Zhangjiakou.

Pour mener à bien ce chantier d’envergure, plusieurs milliers d’ouvriers ont été mobilisés depuis 2015, avec un investissement estimé – à l’époque – à près de 8,6 milliards d’euros.

Vue du chantier de l’Anneau de vitesse de Pékin fin décembre 2019 (Crédits – China Xinhua Sports)

Au-delà de la ligne à grande vitesse – prochainement complétée par une liaison entre Yanqing et Pékin – les autorités chinoises ont accompagné la mise à niveau de plusieurs équipements hérités des Jeux d’été de Pékin 2008, tout en engageant des travaux pour établir de nouvelles installations appelées à être laissées en héritage pour la population.

De fait, tandis que les travaux du Centre National de Glisse et du Centre National de Ski Alpin devraient s’achever avant la fin de l’année, l’Anneau de Vitesse construit au sein du Parc Olympique de Pékin devrait être terminé durant l’été.

D’autres équipements emblématiques du concept des Jeux de 2022 sont par ailleurs en cours de configuration, à l’image du Cube d’eau des JO 2008 appelé à recevoir le curling au moment des Jeux d’hiver. Le Palais Omnisports de Wukesong – ou LeSports Center – et le Beijing Capital Indoor Stadium ont également engagé des travaux de mise à niveau pour pouvoir organiser le tournoi de hockey-sur-glace pour le premier et les épreuves de patinage artistique et de short-track pour le second avec, pour chacun d’eux, une jauge de 18 000 places.

Récemment, une autre installation liée aux Jeux de 2022, mais non-utilisée pour les compétitions olympiques et paralympiques, a été achevée.

Livré fin mai, le Centre d’entraînement pour la haute performance des patineurs chinois – autrement dénommée Ice Jar sera un site capital pour la formation des sportifs dans les disciplines du patinage artistique, du patinage de vitesse sur piste courte (short-track) et du curling. Outre une vocation pour le haut niveau, le site sera à terme ouvert au public et constituera par ailleurs une base de recherche scientifique pour le sport chinois.

Vue de l’Ice Jar à Pékin (Crédits – Xinhua)

Si les aménagements sur le terrain ont occupé et occupent encore une place majeure dans les préparatifs des autorités et des organisateurs en charge des Jeux, la mise en place de plusieurs procédures davantage liées à la logistique de l’événement a aussi été un élément-clé des derniers mois.

Pour preuve, après avoir lancé le 05 décembre dernier le Plan de recrutement des volontaires, Pékin 2022 a fait savoir que plus de 800 000 candidatures avaient été reçues à ce stade, un an avant la clôture de la procédure. Un niveau d’ores et déjà historique pour une Ville Hôte des Jeux, hiver et été confondus.

Pour l’heure, et sauf changement lié à la crise du Covid-19 et à ses conséquences sur les grands événements, le Comité d’Organisation ambitionne de recruter pas moins de 27 000 volontaires pour la période des Jeux Olympiques (04 au 20 février 2022) et 12 000 personnes pour les Jeux Paralympiques (04 au 13 mars 2022).

Il y a peu, trois autres procédures ont été lancées par le Comité d’Organisation pour permettre la conception de la torche et des médailles des Jeux, ainsi que des uniformes pour les officiels et les volontaires qui seront in fine recrutés. Pour chacune de ces procédures, le BOCOG attend des candidats de l’originalité et de la modernité dans les propositions présentées, mais aussi un respect et une valorisation de la culture chinoise.

Vue du siège du Comité d’Organisation des Jeux d’hiver de Pékin 2022 (Crédits – Beijing 2022 / Shougang News Centre)

Sur la base des travaux déjà réalisés et compte-tenu des conclusions formulées jusqu’à présent par la Commission de Coordination, les discussions entre les parties engagées dans l’organisation de l’événement – le BOCOG, le CIO, les Fédérations Internationales, les Comités Nationaux Olympiques sans oublier les multiples partenaires institutionnels et économiques – vont à présent se poursuivre.

Des adaptations pourraient toutefois être décidées à l’aune de la crise sanitaire et du report des Jeux d’été de Tokyo 2020 qui auront lieu six mois seulement avant ceux de Pékin 2022.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.