Tokyo 2020 : Le Président de l’IPC exprime son soutien à la démarche entreprise par le CIO

Alors que le Comité International Olympique (CIO) a fait savoir ce dimanche 22 mars qu’il se laissait quatre semaines pour statuer sur le maintien ou le report des Jeux d’été de 2020, le Président du Comité International Paralympique (IPC) a exprimé son plein soutien à la démarche entreprise.

Andrew Parsons, Président du Comité International Paralympique, et membre du Comité International Olympique depuis 2018 (Crédits – CIO / Greg Martin)

Face à l’épidémie de Coronavirus qui frappe actuellement le monde, avec en particulier une large propagation en Europe, les instances sportives internationales se mobilisent les unes après les autres pour repenser le calendrier événementiel.

Tandis que certaines ont d’ores et déjà fait le choix de déplacer des compétitions – à l’instar de l’UEFA avec l’EURO 2020 finalement reporté à l’été 2021 – d’autres souhaitent se laisser une marge de manœuvre supplémentaire. C’est ainsi que la Commission Exécutive du CIO a annoncé ce dimanche soir qu’une décision serait prise dans les quatre prochaines semaines, soit à la fin du mois d’avril ou tout au plus, au début du mois de mai.

Une manière d’apaiser les tensions et les pressions exprimées ces derniers jours. Une façon aussi de préparer athlètes et parties au projet à un report éventuel des Jeux.

Peu après la publication du communiqué, le Président de l’IPC – par ailleurs membre de l’institution olympique depuis 2018 – a exprimé sa satisfaction et affiché son soutien à la démarche du CIO. Comme l’a fait savoir Andrew Parsons :

L’IPC et, je suis certain, l’ensemble du Mouvement Paralympique, soutiennent pleinement la décision du CIO d’examiner les scénarios potentiels concernant les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo 2020, notamment le report.

La vie humaine est beaucoup plus importante que tout, et il est actuellement essentiel que tout le monde, y compris les athlètes, reste à la maison pour aider à prévenir la propagation de cette horrible épidémie qui affecte la communauté internationale.

Les quatre prochaines semaines nous donneront le temps de voir si la situation sanitaire mondiale s’améliore, tout en offrant une fenêtre d’opportunité pour examiner différents scénarios au cas où les dates des Jeux devaient être modifiées.

(Crédits – IPC)

En tant que partenaire du CIO, l’IPC sera en conséquence au soutien de l’institution de Lausanne (Suisse) et ce, quelque soit la décision qui sera actée et qui, immanquablement, aura des répercussions plus ou moins lourdes concernant la logistique des Jeux, mais aussi la répartition du calendrier sportif international.

Si les conditions le permettent, un report à horizon octobre 2020 aurait d’ailleurs le mérite de limiter les surcoûts – locations de sites, réservations hôtelières, etc. – alors qu’un décalage plus lointain, soit en 2021, soit en 2022, aurait un impact plus conséquent, compte-tenu des manifestations sportives d’envergure déjà planifiées.

Pour rappel, les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont actuellement prévus du 24 juillet au 09 août prochains, tandis que les Jeux Paralympiques sont programmés du 25 août au 06 septembre 2020.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.