Tokyo 2020 : Achèvement des travaux du Stade Olympique

Quelques semaines après la présentation du Centre de gymnastique d’Ariake, le Comité d’Organisation des Jeux d’été de Tokyo 2020 et le Japan Sport Council ont pu constater l’achèvement des travaux du Stade Olympique.

Équipement majeur du dispositif olympique et paralympique nippon, bâti sur les fondations du Stade National du Japon qui fut hôte des Jeux en 1964, le nouvel écrin sera prochainement inauguré de manière officielle.

Vue du parvis du Stade Olympique de Tokyo en novembre 2019 (Crédits – Tristan Lavier / Page officielle Twitter)

Pour mener à bien ce chantier gigantesque, il a d’abord fallu affronter le temps des polémiques, après la désignation de Zaha Hadid comme architecte du projet durant la phase de candidature de Tokyo 2020, puis le retrait de ce même projet moins de deux ans après l’élection de la capitale nippone comme Hôte des Jeux.

Il a ensuite fallu assurer la sélection d’un autre concept de Stade Olympique, porté par l’architecte nippon Kengo Kuma et acter l’engagement des travaux avec quelques mois de retard sur le planning initial, écartant par conséquent l’enceinte du dispositif de la Coupe du Monde de Rugby 2019.

In fine, Tokyo 2020 disposera d’une enceinte de 68 000 places faisant la part belle aux matériaux recyclés et aux végétaux, avec l’aménagement de ce que l’on peut considérer comme des jardins suspendus tout autour des parois de l’édifice.

A l’intérieur du bâtiment, les références à l’environnement ont été pensées en complément d’un confort optimal des spectateurs.

Ainsi, au-delà de la pose de sièges colorés reprenant les nuances présentes sur les végétaux – du vert au gris en passant par l’écru – les porteurs du projet ont souhaité garantir aux spectateurs une qualité d’accueil avec l’installation d’une toiture au-dessus des tribunes et la mise en place d’un système de brumisation pour rafraîchir les futurs visiteurs.

Le confort de ces derniers s’appuie par ailleurs sur l’aménagement de deux écrans géants haute définition installés au Nord et au Sud du site pour suivre au mieux les résultats, avec aussi la mise en place d’un système robotique performant pour permettre une pleine accessibilité aux gradins.

Vue aérienne du Stade Olympique de Tokyo en août 2019 (Crédits – Tokyo 2020)

Débuté en décembre 2016, le chantier du Stade Olympique de Tokyo – 157 milliards de yens soit 1,31 milliard d’euros – sera définitivement considéré comme étant achevé à la date de l’inauguration de l’édifice programmée pour le 21 décembre 2019.

Par la suite, la finale de football de la Coupe de l’Empereur constituera le premier événement d’importance organisé au sein du nouvel équipement sportif de la capitale nippone (1er janvier 2020) et ce, avant la Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques qui aura lieu le 24 juillet 2020.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.