Tokyo 2020 : Achèvement du Centre de gymnastique d’Ariake

Proposé comme l’un des 8 nouveaux sites permanents de Tokyo 2020, le Centre de gymnastique d’Ariake a été officiellement dévoilé ce mardi 29 octobre 2019 après plusieurs mois de travaux.

Situé à proximité du Village des Athlètes, mais également de l’emplacement prévu pour abriter la vasque olympique au moment des Jeux, ledit Centre pourra accueillir jusqu’à 12 000 spectateurs dans un écrin à la forme architecturale audacieuse.

Vue du parvis de l’Ariake Gymnastics Centre (Crédits – Tokyo 2020 / Uta Mukuo)

Faisant la part belle au bois issus de la culture du cèdre du Japon, le Centre de gymnastique reflète ainsi l’hommage des organisateurs des Jeux vis-à-vis de l’artisanat traditionnel nippon. Cela s’est aussi traduit par l’aménagement d’une structure extérieure, soutenue par d’imposants piliers, rappelant les vérandas typiques de l’archipel.

Au-delà de ces considérations patrimoniales, les architectes ont également souhaité rendre l’utilisation du bâtiment la plus simple possible tant pour les organisateurs des Jeux que pour les futurs gestionnaires de l’installation sportive.

De fait, le site, qui accueillera les compétitions olympiques de gymnastique (artistique, rythmique et trampoline) ainsi que les épreuves paralympiques de boccia offrira aux spectateurs une vue entièrement dégagée et ce, grâce à l’absence de piliers. Pour parvenir à cette prouesse technique et architectural, les ouvriers ont assuré la pose de dizaines de poutres de bois au niveau de la charpente.

La configuration dans l’aménagement des tribunes apporte par ailleurs une impression de proximité avec le terrain sportif, ce qui devrait garantir une ambiance singulière au moment des Jeux Olympiques et Paralympiques qui auront lieu à l’été 2020.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec la livraison de ce nouveau site, le cinquième parmi les nouvelles installations permanentes, Tokyo 2020 poursuit ses efforts dans le cadre des préparatifs d’organisation qui conduiront prochainement à l’ouverture de trois nouveaux sites, aujourd’hui achevés à des degrés divers : le Stade Olympique (99%, novembre 2019) ; l’Ariake Arena destiné au tournoi olympique de volleyball et au tournoi paralympique de basket-fauteuil (97%, décembre 2019) ; et enfin le Tokyo Aquatics Centre consacré aux épreuves de natation, de natation synchronisée et de plongeon durant les Jeux Olympiques, puis aux épreuves de natation lors des Jeux Paralympiques (86%, février 2020).

In fine, l’événement olympique et paralympique sollicitera quelques 43 sites (25 existants, 8 nouveaux et 10 temporaires).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.