JO 2026 : Le Président du CIO en visite à Rome

A l’occasion des 80 ans de Mario Pescante, membre actif du Comité International Olympique (CIO) en Italie depuis 1994, le Président de l’institution s’est rendu à Rome en milieu de semaine.

L’occasion pour Thomas Bach de saluer l’engagement du leader italien, mais aussi et surtout de faire la promotion des valeurs olympiques à l’heure où les incertitudes se font nombreuses autour des candidatures à l’organisation des Jeux d’hiver de 2026.

Pour le Président du CIO, cette visite de deux jours en Italie a ainsi permis d’échanger avec l’ensemble des acteurs parties prenantes au projet olympique et paralympique de Milan / Cortina d’Ampezzo, en tentant notamment de les rassurer quant à la perspective d’accueillir les Jeux.

De gauche à droite, Giovanni Malago, Président du Comité Olympique Italien ; Giancarlo Giorgetti, Sous-Secrétaire d’Etat en charge du sport ; et Thomas Bach, Président du CIO (Crédits – Ferdinando Mezzelani / GMT / CONI)

Au cours de la première journée, Thomas Bach a débuté sa visite par une réunion avec le Comité Olympique Italien (CONI) et son Président, Giovanni Malago, qui fera son entrée au sein du CIO à compter du 1er janvier 2019.

La politique menée par le CONI dans la péninsule a bien sûr été à l’ordre du jour des discussions, des discussions qui se sont déroulées en présence des autres membres du CIO en Italie, à savoir Mario Pescante, Ivo Ferriani et Franco Carraro. Président de l’Association des Fédérations Internationales des Sports Olympiques d’été (ASOIF), Francesco Ricci Bitti avait aussi été convié à ce rendez-vous au sommet.

La question de la candidature aux JO 2026 a ensuite été abordée lors d’une rencontre entre le Président du CIO et Giancarlo Giorgetti, Sous-Secrétaire d’État à la Présidence du Conseil Italien en charge du sport.

Signe que la candidature italienne avance malgré les rebondissements, le Sous-Secrétaire d’État a affiché son soutien au projet de Milan / Cortina et ce, alors même qu’il pourfendait il y a peu l’idée d’un appui financier des autorités nationales. Certes, il s’agissait alors d’une candidature tripartite avec la participation de Turin aux côtés des deux villes précitées.

De gauche à droite, Sergio Mattarella, Président de la République Italienne ; Thomas Bach, Président du CIO ; et Giovanni Malago, Président du Comité Olympique Italien (Crédits – Palais du Quirinal)

Le lendemain, et après une soirée de célébration des 80 ans de Mario Pescante – ancien Premier Vice-Président du CIO -, Thomas Bach s’est rendu au Palais du Quirinal pour s’entretenir avec le Président de la République Italienne, Sergio Mattarella.

Là-encore, la question de la candidature aux Jeux de 2026 a été au cœur des échanges entre les deux dirigeants, le Président transalpin confiant sa détermination et son appui à l’égard de l’ambitieuse entreprise portée par Milan et Cortina d’Ampezzo.

Par le passé, Thomas Bach avait déjà été reçu par Sergio Mattarella dans les salons du Palais présidentiel. En 2015, l’homme fort de l’institution de Lausanne (Suisse) avait alors encouragé les porteurs du projet de Rome pour les Jeux d’été de 2024.

_________________________

Indépendante, la plateforme d’information « Sport & Société » fonctionne grâce au soutien de ses lecteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.