Héritage : Amsterdam engage la requalification urbaine des abords du Stade Olympique de 1928

Hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques d’été de 1928, la ville d’Amsterdam (Pays-Bas) a récemment donné le coup d’envoi de la rénovation urbaine des abords de son Stade Olympique.

Décidée en fin d’année 2016, cette rénovation – ou devrait-on dire requalification – concerne le parvis du Stade, mais surtout les deux bâtiments industriels qui font face à l’enceinte sportive de près de 22 300 places.

Vue du parvis du Stade Olympique avec de chaque côté, les anciens garages Citroën (Crédits - The Olympic Amsterdam)
Vue du parvis du Stade Olympique avec de chaque côté, les anciens garages Citroën (Crédits – The Olympic Amsterdam)

Construits par l’architecte Jan Wils – par ailleurs concepteur du Stade Olympique – les deux installations ont longtemps abriter des bureaux et des garages de l’entreprise automobile Citroën.

Désormais, les autorités entendent modifier la perception de ce quartier en repensant les usages du quotidien. Ainsi, bien que l’esprit industriel des bâtiments a vocation à être conservé, l’intérieur des installations doit en revanche être profondément remanié.

Visuel du parvis arboré et de la vasque olympique depuis le bâtiment The Olympic 1931 (Crédits - The Olympic Amsterdam)
Visuel du parvis arboré et de la vasque olympique depuis le bâtiment The Olympic 1931 (Crédits – The Olympic Amsterdam)

Pour le premier bâtiment – The Olympic 1931 – une grande verrière doit être installée afin de créer un véritable puits de lumière dans la structure. Un restaurant bio ainsi que des bureaux et des salles de conférences seront ensuite aménagés sur les trois niveaux du bâtiment.

Pour le second – The Olympic 1962 -, là-aussi les anciennes places de parking et les garages laisseront place à des bureaux, à un restaurant gastronomique, mais aussi à une salle de sport et de fitness et à des commerces.

Au total, ce sont quelques 100 000 m² qui seront transformés d’ici 2018.

Visuel des deux bâtiments requalifiés et du parvis du Stade Olympique depuis la route S108 (Crédits - The Olympic Amsterdam)
Visuel des deux bâtiments requalifiés et du parvis du Stade Olympique depuis la route S108 (Crédits – The Olympic Amsterdam)

Le quartier olympique d’Amsterdam avait déjà connu quelques transformations au cours des derniers mois.

En juillet 2016, un important programme locatif a ainsi été livré.

Le Stadionplein – qui se situe de l’autre côté de la route avec une perspective sur le parvis du Stade Olympique – a été réaménagé pour permettre la création de 70 appartements et l’installation d’un supermarché de quartier.

Disposant d’un cadre historique incontestable et d’une proximité avec les transports en commun, les appartements modernes et fonctionnels disposent d’une superficie de 60 à 113 m² ainsi que d’une terrasse vitrée et ce, pour un loyer compris entre 1 407 et 2 281 euros.

Vue du quartier olympique d'Amsterdam avec au premier plan, l'immeuble rénové du Stadionplein (Crédits - Wonen Op Het Stadionplein)
Vue du quartier olympique d’Amsterdam avec au premier plan, l’immeuble rénové du Stadionplein (Crédits – Wonen Op Het Stadionplein)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s