Marathon de Chicago : Des retombées économiques d’environ 280 millions de dollars

Ce dimanche, plus de 37 000 personnes participeront à la 39ème édition du Marathon de Chicago.

Figurant parmi les courses les plus réputées au monde, le Bank of America Chicago Marathon est une véritable institution dans la grande ville de l’Illinois. Au-delà des milliers de participants inscrits chaque année – dont 344 Français pour l’édition 2016 – le Marathon occupe une place majeure dans l’économie régionale.

(Crédits - Bank of America Chicago Marathon)
(Crédits – Bank of America Chicago Marathon)

Selon les données compilées sur l’édition passée*, le Marathon de Chicago a en effet généré pas moins de 277,39 millions de dollars de retombées économiques (247,7 millions d’euros), en hausse de 9% sur un an.

A titre de comparaison, le Marathon de Boston, qui est l’un des autres grands rendez-vous annuels pour les runners, a généré des retombées de l’ordre de 182 millions de dollars (162,5 millions d’euros) en 2015. Le Marathon de New York affiche pour sa part des retombées de 250 millions d’euros, alors que celui de Paris reste bien loin derrière avec 50 millions d’euros.

L’industrie du tourisme est bien sûr l’une des grandes gagnantes de ce genre d’événements, avec pas moins de 1,7 million de spectateurs rassemblées sur les différentes artères de la ville de Chicago et 112 millions de dollars de retombées (environ 100 millions d’euros).

Surtout, selon les chiffres de 2015, 27% des personnes qui sont venues assister au Marathon, sont aussi venues à Chicago pour la première fois.

Dès lors, rien d’étonnant à ce que l’économie locale soit bénéficiaire de la grande affluence, tant par la venue de centaines de milliers de spectateurs américains et étrangers, que par l’inscription des participants.

D’ailleurs, si l’on prend en compte le seul impact des participants – 108 nationalités représentées en plus des résidents américains -, l’hôtellerie, la restauration, le commerce, les transports et les loisirs obtiennent des retombées non-négligeables. Pour exemple, un participant dépensera 81 dollars en moyenne par jour pour l’hébergement (72 euros), et 48 dollars pour l’alimentation (42 euros).

Évidemment, l’organisation d’un tel événement ne serait pas possible sans la mobilisation de bénévoles et des services de secours. L’année passée, 12 000 personnes avaient ainsi participés à la tenue du Marathon en qualité de volontaires et 1 500 en tant que personnels médicaux.

Sur le plan de la solidarité et des œuvres de charité, les apports générés sont aussi conséquents.

En 2015, 172 partenaires ont en effet affiché un soutien à une œuvre de charité, soit une participation de 18,7 millions de dollars (16,69 millions d’euros). Signe de l’importance du programme de charité organisé en marge de la course, 150 millions de dollars (133,92 millions d’euros) ont été engrangés depuis 2002.

Le 11 octobre 2009, plus de 32 000 personnes avaient pris le départ du Marathon de Chicago (Crédits - Bank of America Chicago Marathon)
Le 11 octobre 2009, plus de 32 000 personnes avaient pris le départ du Marathon de Chicago (Crédits – Bank of America Chicago Marathon)

Sur le plan sportif, les dotations octroyées aux vainqueurs sont aussi de nature à avoir un impact sur la participation et sur l’engouement populaire.

Les runners qui franchiront la ligne en première position (homme et femme) se verront ainsi remettre un chèque de 100 000 dollars ; les seconds, 75 000 dollars ; les troisièmes, 50 000 dollars ; les quatrièmes, 30 000 dollars ; et enfin les cinquièmes, 25 000 dollars.

Ces chiffres ne tiennent toutefois pas en considération les éventuelles primes et bonus à la performance.

En franchissant la ligne d’arrivée sous la barre des 2 heures et 8 minutes, 5 000 dollars sont attribués en bonus. Si la ligne est franchie en moins de 2 heures, 4 minutes et 38 secondes (record masculin) et en moins de 2 heures, 17 minutes et 18 secondes (record féminin), le bonus sera cette fois-ci de 75 000 dollars.

Du côté des participants en fauteuil roulant, les dotations et les bonus sont bien inférieurs.

Ainsi, pour les cinq premiers au classement, la dotation sera respectivement et de manière décroissante de 10 000 dollars (1ers) ; 8 000 dollars (2nds) ; 6 000 dollars (3èmes) ; 4 500 dollars (4èmes) et 3 000 dollars (5èmes).

Pour les bonus à la performance, ces derniers sont compris entre 500 dollars (moins de 1 heure et 45 minutes) et 5 000 dollars (moins de 1 heure, 26 minutes et 56 secondes pour les hommes, et moins de 1 heure, 44 minutes et 29 secondes pour les femmes).

En 2017, les organisateurs du Marathon de Chicago entendent franchir un palier supplémentaire sur le nombre de participants.

Pour la 40ème édition, pas moins de 40 000 participants sont attendus sur la ligne de départ. Un challenge important qui passe bien entendu par la réussite de l’édition actuelle et par la promotion de l’événement aux États-Unis et au-delà des frontières.

* Étude indépendante réalisée par l’Université de l’Illinois et par Champaign’s Regional Economics Applications Laboratory.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s