Rio 2016 : Le Brésil renforce ses mesures de sécurité à moins de 20 jours des Jeux

Au lendemain de l’attentat survenu sur la Promenade des Anglais à Nice, le Président par intérim du Brésil avait pris la décision de convoquer une réunion exceptionnelle en présence des Ministres chargées de la Sécurité Intérieure et de la Défense.

Cette réunion avait pour objectif de réévaluer les mesures de sécurité déjà adoptées pour assurer l’encadrement des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro qui s’ouvriront le 05 août prochain.

Sans surprise, les autorités fédérales et locales ont décidé de renforcer les contrôles aux abords des sites qui accueilleront les dizaines de délégations étrangères et les centaines de milliers de spectateurs.

(Crédits - Cidade Olimpica)
(Crédits – Cidade Olimpica)

Ainsi, les premiers contingents de militaires et de forces de sécurité et de secours vont se déployer progressivement dans la cité Carioca afin d’atteindre le nombre de 47 000 personnes mobilisées au moment des Jeux. Ce chiffre – prévu depuis plusieurs mois – représente une sensible augmentation des forces armées postées à Rio de Janeiro en temps normal (7 000 à 8 000 personnes).

En complément de ce dispositif – qui comprend par ailleurs 38 000 policiers et militaires dans les villes appelées à organiser le tournoi olympique de football -, pas moins de 3 200 réservistes pourront être mobilisés par les autorités à Rio de Janeiro.

Un chasseur F-5 survolant la ville de Rio de Janeiro lors d'une simulation (Crédits - FAB / Luiz Eduardo Perez)
Un chasseur F-5 survolant la ville de Rio de Janeiro lors d’une simulation (Crédits – FAB / Luiz Eduardo Perez)

Mais la sécurité des Jeux ne se fera pas uniquement sur terre.

La Force Aérienne Brésilienne (FAB) a ainsi prévu l’engagement de 80 avions. Ces derniers – notamment des chasseurs F-5 – auront pour mission de surveiller l’espace aérien brésilien et plus particulièrement celui de Rio, où une simulation d’interception s’est déroulée la semaine dernière.

Des mesures restrictives ont d’ailleurs été adoptées en ce sens et concernent bien sûr le survol aérien par des avions militaires ou commerciaux, mais aussi le survol réalisé par des planeurs ou encore par des sauts en parachute.

Afin de coordonner les actions de sécurité dans les airs, l’Agence Brésilienne de l’Aviation Civile (ANAC) a de son côté décidé de la fermeture temporaire de 188 aérodromes publics, ces derniers n’ayant pas encore présenté de plans de sécurité à destination du Département du Contrôle de l’Espace Aérien (DECEA).

Certains sites pourraient toutefois rouvrir leurs portes dans le cas où ils apporteraient les garanties nécessaires avant l’ouverture des JO 2016.

(Crédits - Rio 2016)
(Crédits – Rio 2016)

A 19 jours de l’embrasement de la vasque olympique, les exercices se multiplient pour les forces de l’ordre.

Après la simulation aérienne au-dessus du Parc Olympique de Barra da Tijuca, une équipe de militaires a effectué une intervention similaire dans l’une des gares proches du complexe sportif de Deodoro, ce samedi 16 juillet.

Par ailleurs, après l’attentat de Nice, l’un des principaux responsables des services de renseignement du Brésil se rendra dès demain à Paris afin de rencontrer ses homologues français et d’échanger sur les éventuelles menaces dont les services hexagonaux auraient connaissance.

Il s’agira notamment de délimiter la menace récemment mise au jour concernant la préparation d’un attentat contre la délégation olympique française.

Au l’aune des informations obtenues, les services brésiliens auront alors la possibilité de renforcer encore davantage la sécurité des sites sportifs ainsi que des bâtiments du Village Olympique où seront logés par moins de 17 500 athlètes et accompagnateurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s