Brésil : Départ de Dilma Rousseff de la Présidence et nomination d’un nouveau Ministre des Sports

Journée particulière au Brésil. A la suite de l’examen par le Sénat de la procédure de destitution formulée à l’encontre de Dilma Rousseff, les élus se sont prononcés quant à l’avenir politique de la Présidente.

Si la majorité simple était requise pour acter la mise à l’écart de Dilma Rousseff, pas moins de 55 sénateurs sur 81 ont voté en faveur de cette procédure. Dès lors, la notification a été portée à l’attention de la Présidente du Brésil qui a immédiatement quitté les murs du Planalto à Brasília, tout en se défendant face à ses partisans.

Dilma Rousseff a accueilli la flamme olympique des JO 2016, le 03 mai à son arrivée à Brasília (Crédits – Rio 2016 / Célio Messias)
Dilma Rousseff, qui a accueilli la flamme olympique des JO 2016, le 03 mai à Brasília, ne prononcera pas l’ouverture de l’événement, le 05 août prochain (Crédits – Rio 2016 / Célio Messias)

« Ce qui est en jeu, c’est non seulement mon mandat, mais c’est aussi le respect des urnes, le respect de la volonté souveraine du peuple brésilien, et le respect de la Constitution.

Beaucoup de défis m’ont paru insurmontables, mais j’ai réussi à les affronter. J’ai surmonté la douleur de la torture et de la maladie, et maintenant je souffre d’une douleur indicible, l’injustice.

Ce qui me fait le plus mal, c’est l’injustice et je réalise que je suis victime d’une farce juridique et politique » a notamment affirmé Dilma Rousseff.

Écartée du pouvoir pendant une durée de 180 jours, Dilma Rousseff devra affronter un jugement concernant les accusations de maquillage des comptes publics. Ce n’est qu’après ce jugement que le sort politique de l’ancienne prisonnière de la dictature militaire sera définitivement scellé.

Désormais, l’ex-allié politique de Dilma Rousseff et ex-vice-Président, Michel Temer, accède à la fonction suprême et a d’ores et déjà procédé à la nomination de son cabinet ministériel.

Leonardo Picciani (Crédits - Page officielle Facebook)
Leonardo Picciani (Crédits – Page officielle Facebook)

Parmi la trentaine de Ministres et Secrétaires d’État, Leonardo Picciani, 36 ans, s’est vu confier le poste de Ministre des Sports, une fonction-clé à 85 jours de la Cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016.

Issu de la formation politique de Michel Temer – le Parti du Mouvement Démocratique Brésilien (PMDB) – ce diplômé en Droit de l’Université Cãndido Mendes (UCAM) occupait jusqu’alors, et avec un quatrième mandat, les fonctions de député fédéral de l’État de Rio de Janeiro.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s