Rio 2016 : Dilma Rousseff sonne la mobilisation générale contre le virus Zika

A un peu moins de six mois de l’ouverture des Jeux Olympiques de Rio 2016, le Brésil a décidé de mobiliser l’ensemble des services de l’État Fédéral pour assurer une lutte efficace contre le virus Zika.

Durement frappé, le pays espère en effet que la propagation de ce virus et ces incidences – notamment sur les femmes enceintes – n’auront pas d’effet sur la tenue et l’organisation du plus grand événement sportif de la planète.

D’ailleurs, la Présidente du Brésil en personne a souhaité rassurer la population et les délégations étrangères qui se préparent actuellement pour les Jeux.

Le portail du Gouvernement du Brésil affiche des messages de prévention : "Cela ne suffit pas de tuer le moustique. Il ne faut pas le laisser naitre. Cela dépend de chacun d'entre nous" (Crédits - Capture d'écran / Sport & Société)
Le portail du Gouvernement du Brésil affiche un message de prévention : « Cela ne sert à rien de tuer le moustique. Il ne faut pas le laisser naitre. Et cela dépend de chacun d’entre nous » (Crédits – Capture d’écran / Sport & Société)

Au cours d’un récent déplacement, Dilma Rousseff a ainsi affirmé que « cette situation ne remet pas en cause les Jeux Olympiques.

Le Brésil et le monde ont perdu la bataille contre la dengue, mais nous avons gagné la guerre contre la fièvre jaune, transmise par le même moustique. Nous gagnerons la guerre contre le virus Zika ».

La Présidente et les autorités brésiliennes misent grandement sur la prévention, en particulier dans les territoires les plus défavorisés, là où le virus a le plus de chances de se répandre.

Pour assurer cette lutte, les grands moyens ont été déployés.

Quelques 220 000 militaires sont présents sur le terrain pour des actions de sensibilisation auprès de la population. L’État Fédéral va également octroyer à la lutte contre le virus, une partie des 3 milliards de reals (667,76 millions d’euros) initialement destinés au budget de la santé pour l’année 2016.

Cet effort intervient au moment où le Brésil se trouve confronté à une crise économique majeure et à une réduction drastique des dépenses. Force est de constater toutefois que la prévention et la santé sont au centre des priorités pour les autorités.

Question de crédibilité après les mois mouvementés de 2015 sur le plan social. Question d’image aussi à 166 jours de l’ouverture des Jeux.

Cette semaine, la Directrice Générale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) se rendra au Brésil. Maragret Chan devrait, à cette occasion, constater la mise en œuvre des moyens de lutte contre Zika et s’entretenir avec Dilma Roussef pour dresser les objectifs des mois à venir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s