Le Super Bowl, une formidable « cash-machine » pour le commerce américain

Événement sportif incontournable Outre-Atlantique, le Super Bowl est aussi une formidable « cash-machine ».

Si les artistes qui se produisent sur la scène du halftime show sont bien sûr les premiers bénéficiaires, avec une envolée exceptionnelle du nombre d’albums vendus ou téléchargés dans les jours suivants la diffusion du Super Bowl, le commerce alimentaire est également largement gagnant, sans compter les annonceurs publicitaires.

Ces derniers sont ainsi prêts à débourser jusqu’à 5 millions de dollars (4,48 millions d’euros) par spot publicitaire pour s’assurer une visibilité sur la chaîne de télévision qui retransmet l’événement aux États-Unis.

(Crédits - The Nielsen Company)
(Crédits – The Nielsen Company)

Quant au commerce alimentaire, les chiffres sont tout simplement ahurissants, comme en témoigne une enquête de l’institut Nielsen sur les résultats de l’édition 2015.

Quelques 2,54 milliards de dollars (2,28 milliards d’euros) ont notamment été dépensés par les foyers américains dans les deux semaines ayant précédé le Super Bowl. Parmi les produits préférés des Américains durant cette période, notons la consommation de bière pour 1,2 milliard de dollars (1,07 milliard d’euros), ou celle de paquets de chips pour 1 milliard de dollars (897 millions d’euros).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s