Pékin 2015 : Des Mondiaux d’athlétisme sous les feux des projecteurs

Il y a quelques semaines, le Président de la Fédération Internationale d’Athlétisme (IAAF), Lamine Diack, avait sermonné les autorités chinoises et les organisateurs des Championnats du Monde 2015. En cause, la faible promotion engagée autour de l’événement et le manque de réservations pour les épreuves qui débuteront le 22 août à Pékin.

Aujourd’hui, après une intense campagne – notamment perceptible au travers d’une vingtaine de panneaux promotionnels et d’un millier de drapeaux déployés dans le centre-ville de Pékin et sur la route de l’aéroport international – les choses semblent être rentrées dans l’ordre.

Vue nocturne du Nid d'Oiseau de Pékin (Crédits - IAAF)
Vue nocturne du Nid d’Oiseau de Pékin (Crédits – IAAF)

Les autorités locales assurent ainsi que les prochains Mondiaux (22 au 30 août 2015) se dérouleront dans des conditions adéquates, autrement dit, dans un Stade Olympique plein en journée et en soirée. Le Nid d’Oiseau sera en tous cas configuré pour accueillir 50 000 spectateurs lors des finales.

Reste à savoir si la promesse formulée par la Chine auprès de l’IAAF sera tenue, à savoir le remplissage du célèbre Nid d’Oiseau, à hauteur de 30% pour les sessions matinales et de 100% pour les sessions du soir.

D’ici-là, les préparatifs se poursuivent à Pékin. Pas moins de 2 800 bénévoles sont d’ores et déjà mobilisés pour assurer le bon déroulement d’une compétition qui devrait connaître cette année, une visibilité historique.

A un an des Jeux Olympiques, l’événement international sera – comme les récents Mondiaux de natation de Kazan (Russie) – au cœur de l’actualité sportive de cet été. Mais plus encore, l’intérêt des athlètes pour la compétition devrait accroître l’intérêt des médias et donc des téléspectateurs à travers le monde.

Pour l’édition 2015, les Championnats du Monde devraient en effet accueillir un nombre record d’athlètes : 1 936 participants en provenance de 207 fédérations.

Ces données constituent une hausse par rapport à Moscou 2013 (203 fédérations) et Berlin 2009 (1 895 athlètes inscrits).

Pollution au smog autour du Nid d'Oiseau en 2011 (Crédits - Flickr / I am Not Wong)
Pollution au smog autour du Nid d’Oiseau en 2011 (Crédits – Flickr / I am Not Wong)

Afin de permettre aux centaines de compétiteurs de pouvoir disputer leurs épreuves dans de bonnes conditions, les autorités chinoises ont engagé depuis plusieurs mois, un vaste programme de lutte contre la pollution atmosphérique.

Car si la majeure partie des épreuves aura lieu dans l’enceinte du Nid d’Oiseau, d’autres épreuves se dérouleront dans la ville de Pékin, une ville régulièrement asphyxiée par les émissions de gaz à effet de serre issues du trafic automobile mais aussi et surtout de la présence d’usines et d’industries lourdes.

Pour enrayer ce phénomène, des mesures drastiques ont été appliquées, à commencer par le retrait d’un demi-million de voitures polluantes du parc automobile local depuis mars 2015, ainsi que la fermeture de deux centrales thermiques faisant appel au charbon.

Si ces mesures ont été réalisées en prévision des Mondiaux d’athlétisme, elles s’inscrivent également dans la stratégie de Pékin et de la Chine en vue de l’accueil des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver de 2022.

Ce sont pas moins de 125 milliards de dollars qui devraient être injectés dans le titanesque chantier environnemental d’ici cette échéance.

Lamine Diack, actuel Président de la Fédération Internationale d'Athlétisme (Crédits - IAAF)
Lamine Diack, actuel Président de la Fédération Internationale d’Athlétisme (Crédits – IAAF)

Au-delà de la nécessité pour de nombreux athlètes de réaliser des performances remarquables en vue des JO de Rio 2016, les Mondiaux d’athlétisme seront aussi le point de rendez-vous des principales figures de la Fédération Internationale.

L’année 2015 est une année électorale au sein de l’IAAF et le nouveau Président sera élu ce mercredi 19 août.

Deux candidats se sont déclarés à la succession de Lamine Diack. Deux candidats qui devront – quelque soit le vainqueur – affronter les critiques visant l’IAAF sur la question du dopage. Deux candidats au palmarès sportif incontestable et au charisme certain.

Sebastian Coe, Champion Olympique du 1 500 mètres aux Jeux de Moscou 1980 et Los Angeles 1984 et par ailleurs Président du Comité de Candidature puis d’Organisation des Jeux d’été de Londres 2012, sera opposé à Sergueï Bubka, Champion Olympique de saut à la perche aux Jeux de Séoul 1988 et détenteur du record du monde en plein air.

Pour l’heure, le Britannique semble faire la course en tête en ce qui concerne les intentions de vote.

Dernier soutien en date, celui du Président de la Fédération Française d’Athlétisme (FFA), Bernard Amsalem. Ce dernier devrait d’ailleurs être candidat à un poste de vice-Président de l’IAAF. Une responsabilité non-négligeable pour celui qui occupe déjà un siège de membre du Conseil de l’IAAF.

Vue intérieure du Stade de Pékin lors des JO 2008 (Crédits - IAAF / Getty Images)
Vue intérieure du Stade de Pékin lors des JO 2008 (Crédits – IAAF / Getty Images)

Comme un digestif après l’élection présidentielle et en prévision des épreuves sportives, les organisateurs chinois prévoient en tous cas un show spectaculaire pour la Cérémonie d’ouverture des Mondiaux, le 22 août.

Quelques 1 800 personnes seront ainsi mobilisées au sein du Nid d’Oiseau, hôte de performances historiques lors des Jeux d’été de 2008 et qui accueillera le premier événement d’envergure depuis cette date.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.