JO 2024 : Le Maire de Québec s’invite dans la réflexion de Toronto…

Le Maire de Toronto (Canada) n’a pas encore pris de décision concernant une éventuelle candidature olympique, que son homologue de Québec lui conseille… de ne pas franchir le pas.

Réticent à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver dans sa ville, Régis Labeaume souhaite que John Tory ne réponde pas aux attentes du Comité Olympique du Canada (COC).

« Ne vous laissez pas bousculer par les Comités Olympiques Nationaux. Pensez à vos contribuables ! » a notamment lancé Régis Labeaume à l’attention du Maire de Toronto, mais plus encore, de l’ensemble des Maires susceptibles de présenter une candidature aux Jeux de 2024.

(Crédits - Ville de Québec)
(Crédits – Ville de Québec)

Cette sortie médiatique du Maire de Québec n’a rien d’une surprise.

Au moment où le Président du COC, Marcel Aubut, compte s’appuyer sur l’expérience des Jeux Panaméricains pour inciter le Maire de Toronto à déposer la candidature de la « Ville Reine », Régis Labeaume semble vouloir mettre des bâtons dans les roues de celui qui le pressait il y a peu, à soumettre également une candidature aux Jeux.

Mais après avoir écarté l’idée d’un projet olympique pour les JO d’hiver de 2022, le Maire de Québec avait également laissé entendre que l’hypothèse d’une candidature pour l’échéance de 2026 n’était pas d’actualité et ce, au travers de propos pour le moins sévères à l’égard de Marcel Aubut.

Ainsi, en novembre 2014, Régis Labeaume rappelait quelques éléments et non des moindres :

« C’est moi qui décide pour les Jeux Olympiques.

J’ai mes entrées au CIO. Je n’ai besoin de personne. Je sais exactement ce que pensent les gens des Fédérations sportives. Je parle à des gens du CIO. J’ai mon réseau à moi et je n’ai besoin de personne d’autre.

Des présidents de Comités Olympiques, il y en a plein dans le monde ! Je ne veux pas diminuer Marcel, mais ce n’est pas avec lui qu’ils font affaires, c’est avec nous autres. Quand ils appellent à Québec, qu’ils veulent faire des affaires à Québec, ils n’appellent pas Marcel, ils m’appellent moi ».

Marcel Aubut et Régis Labeaume (Crédits – Le Soleil / Erick Labbé)
Marcel Aubut et Régis Labeaume (Crédits – Le Soleil / Erick Labbé)

La rancœur – mutuel – entre les deux responsables semblent donc tenace. En attendant une éventuelle réponse de Marcel Aubut, Toronto poursuit en tous cas sa réflexion.

John Tory devrait faire connaître ses intentions à l’issue des Jeux Parapanaméricains, qui viennent de succéder aux Jeux Panaméricains. Les Jeux ParaPanam se clôtureront le 14 août. Un mois tout juste avant la date limite du dépôt des lettres d’intention auprès du Comité International Olympique (CIO).

Si Toronto décide de se lancer dans la course aux Jeux, elle rejoindrait alors Rome (Italie), Hambourg (Allemagne), Paris (France) et Budapest (Hongrie), en attendant sans doute, Los Angeles pour les États-Unis.

S’appuyant sur l’expérience et les sites acquis grâce aux Jeux Panaméricains 2015, Toronto pourrait également s’inspirer de son projet pour les JO 2008. A l’époque, en 2001, la « Ville Reine » avait terminé deuxième des votes avec 22 suffrages.

Derrière Pékin et ses 54 voix (Chine), mais devant Paris et ses 18 voix.

Publicités

4 pensées

  1. Ah, c’est ce que j’expliquais dans un autre post. Marcel Aubut parle souvent pour lui-même et oublie que ce sont les maires qui engagent leur ville ou non dans l’aventure. L’ancien maire de Toronto avait renoncé, et le nouveau semble plus ouvert, mais rien ne permet de dire – à part les propos d’Aubut – que la ville-reine sera sur les rangs.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.